Une œuvre authentique, le film d’action de Wonder Woman de Patty Jenkins avec Gal Gadot fut une réussite. Cependant, ça s’est mal fini car le studio s’est disputé avec la réalisatrice. Une scène mémorable pour les téléspectateurs, mais … Qui n’aurait pas pu voir le jour.

Notre héroïne préférée à tous!


Avec ses supers pouvoirs qui sont hors du commun et son lasso magique, on l’adore et en plus elle nous fait rêver. Même Gal Gadot avait du mal à croire que c’est elle qui avait le rôle. « Nous avons plus que jamais besoin d’une personne comme Wonder Woman dans la société ». Elle a aussi révélé à nos confères Femina : « C’est une chance pour une actrice de pouvoir s’offrir un rôle aussi important dans un film, d’autant plus lorsqu’il met en valeur la femme d’une aussi belle manière ». Pour poursuivre : « Je trouve aussi que nous avons plus que jamais besoin d’une personne comme Wonder Woman dans la société dans laquelle nous vivons actuellement. Pour moi, ce genre de long-métrage colle parfaitement à l’actualité ».

Un entraînement de combattant


Malgré la formation physique intensive de l’actrice qui était très rude, elle a pu faire confiance à ses acquis. « J’ai beaucoup utilisé ce que je savais déjà faire auparavant. J’ai été danseuse pendant plus de douze ans et la chorégraphie des scènes de combat m’a énormément fait penser à mes années de danse. J’ai cependant eu des difficultés pour monter à cheval. Après avoir tourné ce film, je sais à présent à quel point il est difficile, voire même douloureux, de pratiquer l’équitation ». De ce fait, Patty Jenkins, la réalisatrice, ne voulait faire que des numéros spectaculaires et dangereux. « J’ai des souvenirs fous de films de cette époque où il n’y avait que des effets spéciaux pratiques, avec des cascades dingues.

C’est ce que je voulais dès le départ. Après le succès du premier Wonder Woman, j’étais dans la position de pouvoir imposer quelque chose à contre-courant de notre époque. C’est-à-dire avec aussi peu d’effets numériques que possible. ». Elle a fait comprendre à nos confrères du magazine Première : « Je trouve stupéfiant qu’on utilise autant de CGI alors que tout le système de cascades avec des câbles n’a cessé d’évoluer au fil des ans. Regardez ce que sont capables de faire les gens du Cirque du Soleil, personne ou presque ne s’en sert pas dans le cinéma ! C’est absurde. En se focalisant là-dessus, on a pu mettre au point des scènes d’action très complexes, pratiquement sans utiliser d’ordinateurs. C’est ultra-satisfaisant ».

« …une scène différente. C’est la scène où elle devient Wonder WomaWoman »


Il y a une scène qui était approuvée sans exception par la rédaction de Soldatlouis. Lorsque Wonder Woman a découvert ses supers pouvoirs après avoir franchi les tranchées dans un no man’s land sous les balles allemandes.
Pour Patty Jenkins : « C’est ma scène préférée et la plus importante du film. Il s’agit aussi la scène que les autres autour de moi ne comprenaient pas, c’est aussi pourquoi c’est une merveilleuse victoire que de l’avoir dans le film ».

Toutefois les patrons de la Warner ont peur que les téléspectateurs ne la saisissent pas. « Dans les films de super-héros, ils combattent d’autres personnes, ils affrontent des méchants. Du coup, quand j’ai commencé à travailler sur la scène du No Man’s Land, deux de mes interlocuteurs étaient vraiment déboussolés et me demandaient : « Mais qu’est-ce qu’elle va faire ? Combien de balles peut-elle arrêter ? » Et je répondais : « Ce n’est pas le problème. » . A la fin, elle a connu une fin heureuse et la Warner a même utilisé cette scène dans la bande annonce du film.