Dans un entretien récent avec nos confrères, Vitaa a dit à Mouloud Achour qu’elle ne voulait pas faire partie de Danse avec les stars. Soldatlouis vous met au courant !

Vitaa explique pourquoi elle refuse de participer à DALS


Depuis quelques mois maintenant, Vitaa est au top de sa forme grâce à son merveilleux duo avec Slimane. Mais si la réussite est de son côté en ce moment, la star ne veut pas participer à « Danse avec les Stars ». Et pour justifier son refus, la célébrité donne deux raisons et notamment celle du manque de confiance en elle. Effectivement, l’interprète de « ça va ça vient » assume totalement son manque de confiance : « Je ne ferai pas quelque chose que je ne sais pas faire. J’ai trop de continence » commence-t-elle notamment par dire.

Elle ajoute ensuite : « Je n’ai pas le courage de me montrer dans des situations où je n’assume pas à 100 %, où je ne suis pas moi-même et où je ne suis pas à mon aise. Je ne sais pas faire la comédie. Vitaa est loin d’être une excellente danseuse. Je ne pense pas que je suis une star. Je méprise ce mot ». Impliquée dans de nombreux projets, Vitaa n’a plus trop de temps libre, et c’est grâce à ses choix, qu’elle peut aujourd’hui voir un avenir meilleur.

Vitaa : c’est mieux de faire un truc que l’on aime au lieu de jouer la comédie


Vitaa dit également qu’elle comprenait totalement les gens qui souhaitent participer à cette compétition. Elle prend pour exemple plusieurs collaborateurs, qui eux, ont l’habitude de danser.« Je sais maintenant pourquoi Amel Bent, qui a cartonné dans le programme, Tal, Shy’m ou Matt l’ont fait. La différence, c’est que la danse est leur truc et ils la maîtrisent. ça a marché pour eux ». Et malgré un passage à vide, la jeune femme voulu attendre que de faire quelque chose qu’elle n’appréciait pas.

Enfin, Vitaa dit que si songeait à participer à « Danse avec les stars, elle serait mal à l’aise. « Je suis convaincue que ça ne m’aurait servi à rien d’y participer » assure-t-elle notamment. La star en est persuadé, elle a bien fait de « prendre un chemin sans la danse » pour se reconstruire musicalement. Elle explique que c’est bien de faire ce qu’on aime plutôt que de jouer la comédie pour arriver à ses fins. Nous sommes tout à fait d’accord avec elle !