Le passage de l’adolescence est vraiment un instant très fragile et délicat dans la vie d’une personne. Vianney est également passé par là et ne s’était pas attaché à toutes les règles de ses parents. Le célèbre chanteur nous révèle quelques histoires de son passé.Comme il est souriant, charmant et bienveillant, l’artiste paraît être l’homme idéal et parfait. Une belle qualité telle que la sensibilité, Vianney nous la montre sur le plateau de The Voice. Toutefois, il ne se tenait pas toujours correctement sur le fauteuil rouge tellement il était ravi des prestations des candidats. Également, lorsqu’il laisse l’émotion gagner le dessus, il ne pouvait pas s’arrêter de faire couler ses larmes. Il n’hésite pas à montrer toutes ses qualités et mêmes ses défauts. Sa vie familiale et également sa vie personnelle sont toutes importantes à ses yeux. Les véritables fondements de son existence. Une éducation plus exactement catholique. On vous révèle tout !

Un homme BCBG


En premier temps, une éducation chez les scouts. Puis, l’église et la messe font partie intégrante de sa vie de tous les jours. Quelques années après, il a réussi à réaliser de grandes études…. Alors, une instruction méticuleuse, très bien réussie dans une famille très aimante. Effectivement, les liens que Vianney avaient eu avec ses parents sont très bons. Ces derniers veulent transmettre à leur fils des valeurs morales très essentielles. Dans cette famille très aimante, Vianney est le second parmi quatre garçons. “Ils mettaient un point d’honneur à ce qu’on ait de l’empathie pour ceux qui ne vont pas bien”. Son père s’était rendu dans les privées après avoir était pilote d’hélicoptère dans l’armée.

Le célèbre artiste nous fait comprendre qu’il a pu montrer sa sensibilité à la faveur de son père. “Mon père était un bulldozer, mais je l’ai vu pleurer. Il m’a appris à ne jamais en avoir honte. Il nous a donné le droit d’être fragiles”. Vianney sait certainement que son enfance a été très joyeuse. Une personne qui avait toutes les cartes en main pour se transformer progressivement. Un parcours qui l’a vraiment ennuyé lorsqu’il étudiait au collège privé Notre Dame des oiseaux. Alors, il faisait le choix d’aller à la pension militaire de Saint-Cyr. Une incroyable rencontre entre lui et son premier amour : le rugby.

Une éducation dotée d’un grand privilège


C’est à cette époque-là qu’il était scout et avait tellement aimé être entouré de personnes ou en collectivité. Après avoir eu le baccalauréat, il a pris le chemin vers des cours de stylisme à l’ESMOD. Pour ensuite changer en école de commerce et ainsi perfectionner son anglais. Et après tout cela, il décide enfin de réaliser son rêve et sa passion de toujours d’être chanteur. Son public l’attendait patiemment. Vianney accepte de se confier auprès de nos confrères de Psychologies Magazine concernant sa vie intime en avril 2021. Pendant l’entrevue, il se confie sur sa liaison avec ses parents. Des relations qui n’étaient pas toujours agréables avec des disciplines strictes. Il devait être difficile de les faire changer d’opinions.

“En fait, avec eux,tout est possible, pour peu qu’on soit singulier. Là-dessus,ils étaient un peu extrêmes. Interdiction au collège de suivre les modes, de faire comme les autres ou de porter les fringues de marques ! Et c’est de là que je tiens mon goût pour la liberté”. Une éducation très importante et également indispensable dans notre vie. Chaque personne peut choisir de la suivre et de la faire durer ou la rejeter. Vianney a fait un peu des deux puisque vu son succès, c’est certainement la bonne marche à suivre. Effectivement, il a en premier lieu suivi les règles de ses parents pour ensuite faire ses propres choix.