L’argent que la comédienne a gagné durant la série Julie Lescaut est aujourd’hui mis sur le tapis. Véronique Genest fait un récit détaillé de son jardin secret. Cela fait environ vingt ans que la comédienne a interprété le rôle de Julie Lescaut dans la série du même nom. C’est pourquoi, l’actrice figure parmi les acteurs les plus célèbres dans l’hexagone. Et celle qui fut la mieux payée également ?

Véronique Genest recevait des salaires énormes


Depuis l’année 1991 jusqu’en 2014, elle avait joué le rôle de la commissaire de police la mieux payée de France. Tous les jours, on pouvait la suivre sur la chaîne TF1. Une série qui explosait le nombre d’audience autour de dix millions de téléspectateurs. De plus, elle avait gagné plus de notoriété grâce à ce rôle mais mieux, elle est devenue une célébrité française. Sur 22 saisons, on enregistre 101 épisodes. Puis, à chaque épisode, elle empochait « au moins 200 000 euros ». Donc, au total, elle a gagné au moins 20 millions d’euros sur ses 20 ans cumulés.

Ce n’est pas tout … puisque des années auparavant, la comédienne avait fait cette déclaration : « Je suis bien payée, je pense que je suis extrêmement bien payée, je pense même que je suis la mieux payée de la télévision française, en tant que femme ». Déjà que lors de ses passages dans une épisode, Mimie Mathy touchait 250 000 euros. Elle qui jouait dans « Joséphine ange gardien ».

Où est parti tout cet argent ?


Vous qui vous demandez ce qu’est advenu de cet argent, voilà la réponse : « Bah alors, y’en a déjà la moitié qui part aux impôts, une bonne moitié. Le reste, j’ai une famille. J’aide les gens autour de moi, y‘a pas mal de monde. J’ai investi dans mon appartement. Je dépense pour le plaisir en me disant que je ne serais pas la plus riche du cimetière ». Une philosophie de vie que beaucoup d’entre nous approuverons ou non.

Il faut bien se dire que les talents de comédien aide réellement à aller loin. Pour elle, cela lui a permis de la mettre à l’abri du besoin, acheter des biens immobiliers. Effectivement, Véronique Genest a acquis une propriété de campagne à Calvi, en Corse. Également d’un appartement dans la capitale, place de la République. L’époque est révolue, après Julie Lescaut, elle n’a plus eu de grand rôle depuis. Certes, il y avait eu « Nos chers voisins » ou « Camping Paradis » mais n’était que des passages. De plus, avec la pandémie, tout semble devenir encore mal et surtout incertain. « Je me réjouissais d’en commencer un autre début juin, Betty’s family, au théâtre La Bruyère à Paris. Mais là, je pense qu’on est plutôt partis sur mi-juin, voire juillet et encore si tout va bien…. »