Vanessa Paradis et Serge Gainsbourg ont fait parler d’eux au début des années 90. La chanteuse éclaircit les choses sur cette relation.

Lors d’une interview au Journal du dimanche, Vanessa Paradis revient sur l’histoire de ses débuts. Une occasion pour elle de rétablir la vérité sur sa relation avec Serge Gainsbourg.

Vanessa Paradis a fait un long parcours

A tout juste 14 ans, la chanteuse Vanessa Paradis fréquentes les médias. Avec son titre « Joe le taxi », un tube des années 80, elle lance sa carrière. Après cela, elle a décidé de faire un pas dans le septième art avec « Noce Blanche » de Jean-Claude Brisseau. Ce film a provoqué la colère de l’ancien compagnon de l’actrice. Ancienne mannequin, la maman de Lily-Rose Depp a connu un fort succès auprès des hommes.

Ces rencontres lui ouvrent les portes de belles collaborations professionnelles. N’en citer que Lenny Kravitz qui lui écrit un album. Mais aussi le grand Serge Gainsbourg. Aujourd’hui, elle se lance dans le théâtre avec la pièce de son mari « Maman ». C’est alors à l’occasion de la promotion de ce premier pas aux planches qu’elle revient sur son long périple. Mais surtout sur l’histoire avec Serge Gainsbourg.

Elle revient sur sa relation avec Serge Gainsbourg

En 1990, la chanteuse a fait appel au grand compositeur Serge Gainsbourg. Suite à cela, une collaboration est née. Le compositeur a écrit un album pour l’ex de Johnny Depp : «Variations sur le même t’aime ». Mais cette coopération a fait jaser après une déclaration de Serge. Lors de la promotion de cet album, il s’est adressé à Vanessa en disant : « Paradis, c’est l’enfer. ».

Vanessa Paradis explique dans son interview. Selon elle, le jour de cette prise de tête, il était très malade et que par esprit de provocation, il a mis de l’huile sur le feu. Elle avoue également avoir été très exigeante envers le papa de Charlotte Gainsbourg. C’est alors ce qui a causé le coup de colère. « On a prétendu que ça s’était mal passé entre nous alors que c’était divin » disait-elle.