François Hollande, l’ex chef d’état avait levé le voile sur son divorce d’avec Valérie Trierweiler il y a six ans. Car il voyait en secret une actrice. Derrière lui, il laisse une femme trompée et blessée. Cette dernière étant une journaliste de renom s’est mise à écrire un livre intitulé « Merci pour ce moment ». Un livre qui vise particulièrement l’ancien président, elle ne lui a pas du tout fait de cadeau.

Une rumeur qui s’est propagée à la vitesse de la lumière


Cet évènement est vite devenu la cible numéro un des médias. Puisqu’apparemment, le monsieur se faufilait en douce en scooter pour voir sa concubine, Julie Gayet. Ainsi, il pouvait passer sans être reconnu de tous chaque soir chez Julie Gayet. Ensuite, un jour, Closer magazine people a révélé cette liaison secrète qui liait François Hollande à Julie Gayet.

D’autre part, récemment les deux femmes semblent avoir fait beaucoup parler d’elles. Julie Gayet et Valérie Trierweiler se seraient croisées à l’aéroport d’Orly. C’est Voici qui a ébruité leur violent clash là-bas. Aucune ne s’y attendait à voir l’autre et la situation s’est vite envenimée entre elles.

Une rumeur, rien qu’une rumeur !


Marie Deveau, la responsable des portiques de sécurité d’Orly a notifié : « Lorsque je les ai contrôlées à quelques minutes d’intervalles aux portiques de sécurité, j’ai tout de suite compris qu’il y aurait du grabuge ». Ceci pour des raisons de sécurité, ils avaient dû les éloigner l’une de l’autre. Pourtant, il ne s’agirait en fait que d’une rumeur non fondée. Malgré leur différence, minime est la probabilité que ses deux femmes ont eu une grosse altercation.

Par contre, Valérie Trierweiler est toujours d’attaque pour flinguer son ex-mari François Hollande. Toute occasion est bonne à saisir pour la célèbre journaliste. Tout dernièrement, Deezer a interviewé l’ex chef d’état en lui questionnant sur sa playlist. Son ex-épouse fut agacée en raison de sa confidence. Sur les ondes de RTL, la journaliste Valérie Trierweiler a déclaré : « Aller donner une interview sur sa playlist en pleine période d’attentat, je me suis dit le pauvre, il n’a vraiment rien à faire ».