Il faut bien suivre les informations, car ce qui est valable aujourd’hui ne le sera plus demain. Effectivement, il y un détail incompréhensible concernant les prochaines règles qui seront appliquées ou non. A l’aube des vacances de février, il faut savoir qu’il n’y pas eu de changement dans le calendrier même si le gouvernement l’a envisagé. Donc, les enfants pour la première zone pourront se reposer, mais cela est-il définitif ? La réponse semble être négative, car les mesures instaurées dépendent de la crise sanitaire.

Ne pas modifier les vacances de février pour le programme scolaire !


Le gouvernement peut se servir du premier confinement alors que les enfants ne devaient pas se rendre à l’école. Cela a troublé leur apprentissage, facilité le décrochage scolaire. Il faut également savoir que la situation est toujours aussi problématique. Comme le ministre de l’Éducation nationale a pu le préciser, il est important que les enfants puissent se rendre à l’école. De ce fait, les vacances de février ne devraient pas être troublées dans les semaines à venir.

Le but d’Emmanuel Macron serait de favoriser un retour normal à l’école après ces congés.
Le samedi 6 février sera donc une date primordiale pour la zone A puisque les vacances de février auront sonné.

Le ministre de l’Éducation selon le site Actu a précisé que pour l’instant, les congés se dérouleront comme prévu.

Le but premier consiste à ne pas aggraver la situation scolaire de certains enfants qui ont déjà des difficultés.

Un prolongement des vacances de février, et même un confinement serait catastrophique. Une catastrophe à la fois pour la crise économique, mais également pour les enfants qui sont nombreux à avoir des difficultés. Dans tous les cas, il s’agit d’une piste évoquée par l’exécutif, mais elle n’est pas pour l’instant approuvée. Par contre, si la crise sanitaire venait à prendre une ampleur conséquente, d’autres mesures plus strictes seront annoncées.

Maintenir l’école le plus possible


Si le gouvernement souhaite opter pour le confinement en dernier recours, il veut aussi préserver l’école. Il y a également deux camps pour les contaminations dans ces établissements. Certains spécialistes précisent sur les plateaux de télévision que la propagation n’est pas si forte et problématique dans les groupes scolaires. D’autres sont convaincus que ce sont des nids à virus. Dans tous les cas, le site en question partage les propos de la porte-parole de la PEEP, elle souligne que la place des enfants se trouve à l’école.

Dans tous les cas, il paraît difficile d’anticiper les prochaines mesures. Les Français avancent dans une situation relativement floue que ce soit pour le confinement ou le prolongement des vacances de février. Il y a une seule certitude, il faut savoir que les dates sont maintenues par le gouvernement. Pour rappel, la zone A sera en vacances dès le 6 février contre le 13 février pour la zone C. Le 20 février pour la zone B. Les enfants reprendront les cours le 22 février, le 1er mars et le 8 mars.

Dans cette situation, il est clairement compliqué de programmer des projets.