Tout le monde attendait le discours d’Emmanuel Macron et c’est finalement Jean Castex qui a pu prendre la parole. Cela s’est déroulé en fin de semaine à la suite d’un conseil d’urgence concernant la crise sanitaire. Nous savons que les frontières sont fermées pour tous ceux qui proviennent des pays en dehors de la zone UE. Donc, les destinations sont clairement réduites et, si vous aviez pris des billets pour d’autres pays éloignés, il faudra peut-être annuler au vu des restrictions. En effet, vous ne pourrez pas rentrer en France si vous venez par exemple du Canada.

Les séjours seront-ils annulés ?


D’après France TV info qui a pu interroger une responsable d’une agence de voyages, de nouvelles mesures ont été prises. Ce sont les annulations qui sont au rendez-vous ainsi que des reports. Les Français sont de plus en plus nombreux à annuler leur réservation puisque le pays ferme pour la zone en dehors de l’UE. Il faut aussi réaliser des tests PCR si vous restez sur le sol européen. Les vacances de février s’annoncent donc très difficiles et vous ne pourrez pas partir où vous souhaitez.

Les professionnels du secteur ont donc été obligés de s’adapter très rapidement à la nouvelle situation, car ils ont eu 48 heures.
L’annonce a été faite dans la soirée du vendredi et les nouvelles règles sont entrées en vigueur le dimanche soir.

Deux possibilités s’offrent aux vacanciers, vous pouvez reporter votre séjour ou l’annuler.
En effet, le Premier ministre a annoncé qu’il fallait réaliser un test PCR si vous provenez d’un pays de l’Union européenne. La mise en isolement est aussi à envisager en cas de résultats positifs. Si vous êtes en dehors de l’UE, le retour en France sera très difficile.

Le gouvernement a décidé de fermer toutes les frontières. Si vous êtes d’origine française et si votre domicile est installé en France, vous pourriez peut-être bénéficier d’une dérogation. D’où l’intérêt de vous renseigner au plus vite auprès de l’ambassade.

Dans tous les cas, les destinations pour les vacances de février ne seront pas celles escomptées, car il faudra massivement rester en France. En effet, comme les frontières ferment, il est préférable de ne pas s’aventurer dans des pays ensoleillés.

Des vacances de février toujours sans suite !


Si certains pays ont déjà pris des décisions concernant un confinement léger ou strict, la France a décidé de tenter un coup de bluff. Un coup avec de nouvelles mesures. Parmi ces dernières, nous avons la fermeture des centres commerciaux de plus de 20 000 m², mais également un changement des jauges pour les commerces ainsi que la fermeture des frontières pour les autres pays en dehors de l’Europe. Donc, les vacances de février ne seront pas celles de 2020 et il faudra attendre quelques jours pour savoir si ces mesures ont leur petit effet.

Quelques spécialistes crient déjà au scandale puisqu’ils auraient voulu un véritable confinement. Pour d’autres, plus le président Macron aura tendance à patienter. La situation économique ne pourra pas redémarrer comme des Français peuvent l’espérer. Dans tous les cas, les citoyens ne partiront sans doute pas pour les vacances de février.

Ce sont près de 20 000 contaminations qui sont identifiées tous les jours en France depuis quelques semaines. La campagne de vaccination peine à prendre un rythme assez soutenu. Près d’un million de personnes ont reçu une injection.