Actuellement, la pandémie du Covid-19 qui sévit depuis presque un an crée des conséquences dures pour tout le monde. Et ce, surtout le plan économique. Dans tout ce désagrément, une mère de de famille touche 22 500 euros d’allocations.

Une pandémie à l’épreuve de tous


Effectivement, presque tous les pays du monde ont choisi de confiner totalement sa population afin d’essayer d’endiguer le Covid-19. Ainsi, les gouvernements ont pensé pouvoir freiner la propagation du coronavirus.

Selon l’évolution de la maladie dans chaque pays, la population y a dû être confinée à un moment donné. Heureusement pour tout le monde, cette mesure a fait ses preuves et son efficacité a été démontrée.

Qui dit confinement dit arrêt momentané de l’économie. À cet effet, tous les commerçants, les entreprises, les usines, les ateliers de production, les restaurants et les bars ont dû fermer. Les conséquences de cette fermeture ne se sont pas fait attendre. Les gouvernements ont pourtant prévu d’alléger les peines des travailleurs en allouant différentes aides. Pourtant, ces aides financières ne sont que des solutions provisoires et insuffisantes. Beaucoup d’entreprises ont déjà complètement fermé ou sont sur le point de le faire. Le taux de chômage pourrait devenir alarmant d’ici peu.

Jusqu’à 22 000 euros d’allocution


Dans la conjoncture actuelle, aborder la question de l’argent n’est pas facile sur le petit écran. Une mère de famille anglaise l’a très vite compris lors d’une interview.

Étant une mère célibataire, elle toucherait plus de 22 000 euros d’allocutions par an. C’est ce qu’elle a déclaré à la télévision anglaise. Néanmoins, elle explique que cette aide n’est pas suffisante à cause de la situation économique catastrophique du moment. S’ajoute à cela le fait qu’elle a beaucoup de mal à trouver du travail. Les fins de mois sont donc difficiles pour elle et ses enfants.

Ses déclarations ont provoqué la colère des téléspectateurs. En effet, ils ne comprennent pas comment eux n’arrivaient pas à s’en sortir. Pourquoi ils n’avaient droit à autant d’aides tandis que le gouvernement accordait une somme pareille à la mère célibataire. 22 000 euros tout de même !

Dans les jours suivant l’interview, certaines personnes sont allées jusqu’à insulter cette femme. Pire encore, certains d’entre eux l’ont même menacé de mort après l’avoir verbalisé !