Cyril Hanouna et son équipe se penche de nouveau sur le sujet PPDA. L’écrivaine Sabrina Missègue fait une étonnante divulgation concernant son entrevue avec Patrick Poivre D’Arvor. Tandis que les témoignages inculpants Patrick Poivre d’Arvor ne s’arrêtent pas ! Cyril Hanouna décide de remettre l’affaire PPDA sur le tapis ce mardi 16 mars. Du coup, l’équipe de l’émission Touche pas à mon poste blâme une nouvelle fois l’ancienne vedette du journal télévisé de TF1. Mais l’écrivaine Sabrina Missègue une des invités du jour a aussi fait quelques ahurissantes divulgations le concernant. En fait, elle a été également témoin du comportement un peu… Trop entreprenante de la vedette du JT envers les femmes. Soldatlouis réitère ses déclarations sur la chaîne C8.

Une chroniqueuse ose parler!


Touche pas à mon poste: une chroniqueuse révèle l’attitude agaçant de Patrick Poivre dArvor. Depuis que Florence Porcel a fait sa déclaration quelque semaine auparavant! Beaucoup ose témoigner en effet! certaines femmes ont témoigné sur la façon dont il se comporte avec les femmes Par ailleurs! huit autre femmes se sont libérées du silence et a été reçu par le parquet de Nanterre il y a quelques temps Une information qui vient d’être publier par le journal le monde Parmi celles-ci,il y a Hélène Devynck! Mais aussi une autre jeune femme qui se nomme Laetitia.

Cette jeune fille affirme avoir été harcelée par la vedette de la télévision. Elle aurait même dû s’enfermer carrément dans sa chambre. Alors que l’homme est juste derrière sa porte à la vue de toutes ces révélations. Cyril Hanouna prend la décision d’étaler encore une fois le sujet dans TPMP. Alors que l’animateur ne savait pas qu’une de ses chroniqueuses du jour étale le sujet de façon très directe. Sabrina Missègue dit avoir été victime d’une scène embarassante avec PPDA. Effectivement, l’écrivaine et PPDA se sont rencontrés pendant une émission présentée par PPDA. Bien sur, l’écrivaine était fière et pensait être chanceuse d’exposer son oeuvre devant un public. Cependant, elle révèle aussi que PPDA s’est « approché d’elle »de façon « cavalière »pour ne pas donner plus de détails. Objeko revient sur la révélation complète.

« Insistant » et « lourd » devant le caméra de TPMP !


Sabrina Missègue parle de son émotion et son souvenir sur la façon dont Patrick Poivre d’Arvor l’a abordé. Une forme de drague mais un peu plus insistant et gênant et il m’a dit : “j’ai beaucoup aimé votre livre. Il faut vraiment qu’on se revoit ». Et je lui ai dit : « bien sûr, on se reverra à l’occasion de mon deuxième roman ». Et je suis partie. C’était peut-être insistant de sa part peut-être que d’autres jeunes filles auraient pensé que c’était de la drague. Une sorte d’emprise qu’il voulait exercer sur moi(…). Mais je l’ai complètement balayé d’un revers de manche ». Sabrina Missègue dit avoir eu un bon comportement. “Il n’a pas été relou je n’ai pas vécu ça comme une sorte de traumatisme. Je me souviens être rentrée à la maison en avoir parlé de mon éditeur à ma maman ».

Par ailleurs, la première victime rencontrera de nouveau PPDA dans nombreux évènements. Elle souligne qu’avant, il s’est montré moins “insistant » et “lourd », »on s’est revus et il n’y a pas eu de problème ». Cependant la chroniqueuse de TPMP précise avoir été mal à l’aise au point qu’elle se confie à ses proches. Un autre témoignage qui concerne le comportement très insistant de PPDA envers les femmes. Même si ce n’est pas d’abus comme Florence Porcel l’inculpe. Mais les récentes révélations faites par ses huit femmes écoutées par le parquet le décrit. Son attitude fournit une mauvaise image de lui.