TPMP est une émission qui s’enchaîne sans tomber dans la ressemblance. Ce qui fascine les fans. Lors du débat sur les vaccins, les voix se sont entremêlées et le ton est monté d’un cran. Effectivement, le Baba est habitué à amener sur son plateau deux avis différents. Les deux personnes feront tout pour se défendre et la tension augmentera également. Tout aurait pu partir en vrille sauf que les concernés n’étaient pas mal intentionnés.

TPMP : Une émission qui sait faire parler d’elle


Comme à chaque diffusion, le présentateur partageait sa joie sur les plateaux de C8. Les chroniqueurs autour de lui ! Néanmoins, un bruit a pris sa part de parole, des gémissements provenaient de sa gauche. Pas normal du tout, on l’alerte de suite. Un évènement qui s’est déroulé lorsque les téléspectateurs étaient encore acceptés sur les plateaux. Ce mais depuis, les règles sanitaires ne permettent à personne. La sécurité a pris les choses en mains pour arrêter ce brouhaha. Puis, Cyril Hanouna suspend le direct.

Ensuite il questionne la sécurité sur ce qu’il se passe et donc une personne souhaite s’exprimer. Il parle au nom de tous les maîtres d’hôtel car il en est le porte-parole. Ces derniers se trouvent dans une situation très délicate avec tous ces confinements. Pour rappel, ce secteur, la restauration, est complètement fermé. D’ailleurs, certains d’entre eux n’arriveront pas à remonter la pente à cause des pertes cumulées. Par ailleurs, ils ont fermé leurs portes depuis le second confinement. Les commerces traditionnels ont pu rouvrir mais d’autres non. Le Baba cède la parole à ces chefs d’hôtel fâchés. La séquence fut diffusée sur le compte Twitter de TPMP, des images non choquantes. Cyril Hanouna n’est pas à sa première fois à donner voix aux inconnus.

Des invités plus déjantés les uns que les autres !


L’animateur star avait deux invités de marque sur son plateau : un avocat ainsi qu’une parlementaire. Ceci le 22 février dernier pour parler des fêtes, des pique-niques que s’offrent certains français. Certainement, puisque certains se relâchent. Comme le témoigne les images en boucle sur les réseaux sociaux. Puis, les voix se sont entremêlées entre les deux parties. L’avocat proposait de sortir des informations vérifiées.

D’ailleurs rappelez-vous de ce qu’a dit Francis Lalanne. Il a expliqué son point de vue vis-à-vis de la gestion de la crise. Il poursuit en demandant l’explication du président. Un avis que les chroniqueurs n’aient pas adhéré. Alors il est sorti du plateau puis est revenu. D’autre part, il n’a appliqué aucune des gestes barrières que l’animateur a dû lui rappeler le non-embrassade.