TPMP attire encore tous les regards à cause de ses chroniqueurs. Effectivement, des personnes qui possèdent plusieurs fil à leur arc complètent l’équipe de Cyril Hanouna. Comptant parmi eux, Bernard Montiel qui est déjà très apprécié des téléspectateurs. Donc, lorsqu’il narre une petite histoire, les téléspectateurs veulent encore entendre davantage.

TPMP aborde des contextes qui risqueraient de faire du bruit


Le programme de C8 décortique tous les sujets qui risqueraient de créer des polémiques au sein des réseaux sociaux. Une discussion vive réapparaît quand le gouvernement déclare le déconfinement progressif et également la réouverture des discothèques. Les dirigeants de club pointent du doigt l’incompétence de gérer la crise sanitaire dans le pays. Cependant, une telle discussion qui chamboule tout dans les réseaux sociaux s’invite automatiquement sur le plateau de TPMP.

Bruno Hencks fut invité ce 12 mai sur le plateau de Cyril Hanouna et son équipe dans Touche pas à mon poste. Il est le boss d’un club et ravi que son établissement sera de nouveau disponible. Il a certaines histoires croustillantes à raconter en ce qui concerne les personnalités tout en masquant leurs identités. Bernard Montiel va surprendre ses camarades de travail en révélant qu’il avait déjà fréquenté ce type d’établissement. Ses collègues savaient qu’il ne croyait plus en amour après avoir été déçu. Mais ils ignoraient que Bernard Montiel pouvait admirer ces lieux privés.

Une histoire qui fait beaucoup bruit sur les réseaux sociaux


Ainsi, il va révéler qu’il ne s’est jamais présenté dans l’établissement de cet invité de ce 12 mai. Mais qu’il s’était rendu dans ce type de lieux, au Cap d’Agde au sud de la France. Il va ensuite préciser qu’il adore et admire ces endroits-là. À vrai dire, même devant plusieurs téléspectateurs, ce chroniqueur de TPMP montre une grande sincérité. “C’était génial. J’ai adoré, ça sent mauvais mais J’ai adoré”. Va-t-il penser retourner dans ce type de lieux à l’avenir? Même si les discothèques ne rouvrent pas, les clubs libertins quant à eux ont eu l’autorisation pour la réouverture. Il semble même réussir à rencontrer des personnalités dans ces lieux.

Il reste à savoir de quelles célébrités Bruno Hencks fait référence quand il dit que des personnalités fréquentent son établissement. Mais il ne précisera pas les identités des célébrités qui y sont allées pour respecter leur vie privée. Pour apprendre davantage à propos de ses contextes, il faudra patienter pour que les débats réapparaissent dans TPMP. Les petites histoires de Bernard Montiel vont occuper les fans de TPMP un peu plus longtemps. Peut-être que ses collègues vont-ils essayer de lui soustraire des informations en plus?