Tout part en vrille dans cette saison de « The Voice ». Et c’est Vianney qui va en payer les frais. Toutefois, le petit nouveau dans l’équipe a décidé de faire entendre sa voix. Histoire de ne plus permettre de se faire marcher sur les pieds.

Lui qui n’arrive pas à se tenir dans le fauteuil ! Une mesure sanitaire stricte.


L’année 2021 débute avec beaucoup de rumeurs à propos de l’émission The Voice. La précédente édition des enfants avait causé des soucis à la production. Jennifer tomba malade. En particulier, à quelques temps de la grande finale ! Ce qui l’oblige à rester chez elle pour limiter les contacts extérieurs. Alors la chaîne a dû trouver une solution rapidement. Avec la visioconférence pour que Jennifer ne rate aucun moment du spectacle. En plus, ses collègues donnent des cours à son équipe. Malgré cela, ce n’est pas suffisant pour persuader les téléspectateurs. Alors cette année, pas question que cela se reproduise. Après tout, TF1 a un nouveau juré et c’est Vianney.

Pour que ça se passe bien, la production se donne les moyens. D’abord, il n’y aura pas de spectateurs pour l’audition à l’aveugle. Puis, les proches des candidats effrayés pourront les soutenir grâce à la visioconférence. Donc quand des fauteuils rouges se retournent, il y a toute une euphorie de joie presque réelle. De plus, les jurys font la connaissance d’une nouvelle règle : le Blocage. Cependant, comme chaque nouvelle recrue, il y avait toujours un petit souci avec les salaires. Florent Pagny de retour dans l’émission de Nikos. Là, pourquoi il accepterait d’être le moins payé des 4 coachs. Certainement, il s’adaptera à ses manques de connaissance au programme. De toute façon, il est compétent pour trouver et couronner le nouveau vainqueur de cette saison de The Voice. Hélas, cela ne marche pas comme il le voulait.

Il est agaçant et tellement…


Tout le monde à la maison s’étonne de sa manière de se comporter. Quand il aime, il ne se retourne pas. Effectivement, il aime observer l’attitude de ses collègues. Ainsi il pourra les bloquer au dernier moment afin qu’il ne décroche pas le talent dans leur équipe. Drôle de stratégie ! Par ailleurs, ses dires sont difficiles à comprendre. Même les candidats n’arrivent pas à le suivre. Ce sont ses gestes qui dérangent le plus les équipes techniques. Il ne peut pas se tenir sur son fauteuil que même les caméras ont du mal. Il ne s’assoit jamais comme il le faut, on dirait un petit garçon en train de jouer. Les pieds sur le fauteuil ou sur le bouton très loin derrière Florent Pagny. Amel Bent est exaspérée, il lui donne le vertige. Elle vient lui offrir une pelote de laine rose car il est comme un petit chat. Donc quand il pensera à la bloquer, il plongera sa main et ses griffes dans la pelote !

Vianney essaie de s’expliquer lorsqu’il n’est pas sur les plateaux. Il assure respecter tout le monde, les candidats comme les coachs. Mais c’est dans sa nature, il est hyperactif, il a besoin de bouger pour se sentir vivant. Le public en est-il convaincu ? Surtout comment il va coacher ses talents dans les battles. D’ailleurs ses fans attendent beaucoup de lui surtout qu’ils mènent ses protégés jusqu’aux finales. Puis Vianney avoue que malgré tout, l’ambiance était au rendez-vous. “On s’est vraiment marrés. Il y a eu de véritables fous rires que TF1 ne pourra même pas diffuser. Ça partait dans des directions qui ne sont pas montrables à une heure de grande écoute”.