La guerre de la succession a rendu le décès de Johnny Hallyday assez controversé. Les héritiers se sont lancés dans une bataille médiatique mais aussi juridique pour faire valoir leur droit. Et si les choses se sont quelques peu arrangés depuis, les révélations sur David Hallyday font planer un nouveau doute.

En effet, il semblerait que le fils du Taulier ait obtenu un héritage à part. Et pas n’importe lequel ! Il s’agirait de la Villa Montmorency. Une rumeur qu’il a rapidement remise à sa place. Les détails !

Un testament controversé et des enfants déshérités


C’est une surprise de taille qui s’abat sur Laura Smet et David Halliday en 2018. Les deux aînés du Taulier avaient en effet été déshérités par leur père. Johnny Hallyday y désigne alors son épouse Laeticia Halliday comme seule décisionnaire de ses biens.

La situation devient de plus en plus tendue lorsque l’épouse du rockeur préféré des français déclare que son défunt mari avait déjà contribué avec des donations ses enfants dans le passé. Laurence Pineau déclare que la Villa Montmorency avait notamment été léguée par son père à David Halliday.

Sylvie Vartan donne sa version des faits


C’est le 16 février 2018 que l’ancienne femme du taulier sort de son silence concernant l’héritage de son ex. Sylvie Vartan dévoile en effet qu’il y aurait de l’intox parmi ses détails de l’héritage mort de Johnny Halliday. Toujours d’après elle, la Villa Montmorency faisait partie de leur clause de divorce. Elle devait donc être donnée à leur fils ainé David Halliday.

Ce n’est cependant qu’en 2002 que Johnny finalise ce don chez le notaire. David Halliday devient alors détenteur de la moitié de la villa. Un bien immobilier d’une valeur de 3,05 millions d’euros à l’époque mais son prix a beaucoup  augmenté depuis.