Sophie Davant est une femme courageuse, par le biais de ce qu’elle a traversé. Sa vie est parsemée d’embûches. Mais lui a permis de se faire confiance. Sophie Davant est une grande célébrité dans le monde des médias. Certes, elle a perdu beaucoup de proches cependant a toujours retrouvé la force nécessaire pour affronter la vie. Particulièrement dans « S » magazine, elle relate les évènements marquants de sa vie. Grâce à ses derniers, elle reconnait la vraie valeur de l’existence. Effectivement même si elle a réussi professionnellement, sa vie n’a pas toujours été facile. La journaliste peut aussi avoir peur, douter ou peiner. Récemment, elle relate ses épreuves douloureuses dans le 3è numéro de « S » magazine sorti le 18 mars.

Sophie Davant fut face à des bouleversements.


L’animatrice est une vraie battante. Toutefois, elle s’est restée humble et discrète. Effectivement, sa mère est partie trop tôt. Cette dernière fut atteinte d’un cancer à l’âge de 44 ans. Ainsi Sophie Davant était contrainte de poursuivre sa vie sans sa maman et puis sans son père. Car il s’est remarié juste après. Une période difficile que même son moral en a pris un bon coup. Affectivement, il existe un gouffre très profond en elle. Si bien qu’elle a eu moins confiance en elle par la suite.

De plus, Sophie Davant a dû prouver à maintes reprises ce qu’elle valait. Beaucoup trop selon elle, bien plus que les personnes ayant eu le même âge. En but de rendre fière une personne qui lui était chère : sa maman. Sophie Davant aurait souhaité que sa mère puisse voir sa carrière lancée. Puis l’accompagner pour la soutenir dans ses périples. Hélas, la vie en a voulu autrement pour cette animatrice !

Le chemin vers un avenir concevable lui paraissait inconcevable à ses 20 ans car sa mère était partie au ciel


A cet âge, elle était entre l’adolescence et l’adulte. Pour la plupart des jeunes filles, prendre une femme comme modèle devient primordial. Mais lorsqu’on perd sa maman, on perd son idéal modèle et ainsi ses repères avec. Sa mère n’a pas eu le temps de partager ou l’initier aux programmes futurs : mariage, vie de couple ni grossesse. Des sujets qui sont importants mais la journaliste n’a pas eu le privilège de partager avec sa maman. Quand sa mère est partie, c’était toute une vie qu’elle avait emporté avec elle, selon Sophie Davant.

Mais elle n’est pas restée sur ce point, elle a quand même décidé d’avancer. Bien des années après, elle fonde une famille à son tour. Un mariage qui n’a pas résisté au temps et se sépare quand même. A ce moment, elle a ressenti un autre abandon et a dû faire un autre deuil. Elle a très mal vécu cette rupture. Après cela, Sophie Davant ajoute le départ de ses enfants à sa liste de deuils. Une période toute difficile puis dernièrement, elle fut endeuillée par la suite du départ de sa chienne. Sauf qu’elle a toujours trouver courage pour se relever et avancer dans cette vie.