Récemment, Amel Bent fut l’invitée de la radio Europe 1. Au cours de cet entretien, elle raconte ce qu’elle ressent sur le sort des femmes dans le monde musical. Et le moins que l’on puisse dire, c’est que la chanteuse a un avis bien tranché sur le sujet. D’après ce qu’elle a dit, les femmes ont une date de fin de carrière déjà prédéfinie dans ce monde. D’ailleurs, elle a avoué que c’était aussi le cas même au sein de la troupe des Enfoirés. Notre équipe de rédaction vous livre tous les détails dans la suite de cet article.

Une date de péremption pour les femmes chanteuses ?


Il y a quelques semaines, Philippe Vandel recevait dans son studio Amel Bent. Ensemble, ils ont discuté de la carrière de chanteur en France. Dès lors, la chanteuse a donné son avis bien tranché sur la question. Selon elle, il existe une inégalité dans le traitement des hommes et des femmes dans le monde de la chanson. Forte d’une expérience de près de 20 ans en tant que chanteuse, ses ressentis se sont confirmés au fil des années. D’après ce qu’elle a déclaré, les femmes sont très vite oubliées arrivées à un certain âge. Seulement, elle apporte des précisions en disant : « Ce n’est pas une volonté du public ou des artistes elles-mêmes. En fait, cela vient plutôt du fait des maisons de disques qui veulent toujours un coup de jeune »

D’ailleurs, Amel Bent affirme ne pas être la seule constater cette triste réalité. En effet, elle était accompagnée de la productrice des Enfoirés Anne Marcassus. Cette dernière semble d’ailleurs partager son avis. « Depuis des années, nous avons constaté ce problème au sein de la troupe. Nous avons un réel problème de parité. En fait, j’ai l’impression que nous manquons cruellement de femmes. » Par ailleurs, lorsque nous regardons le casting de toute la troupe, nous nous rendons compte que ce fait est avéré. Effectivement, les femmes d’un certain âge sont beaucoup moins représentées. De plus, Natacha St-Pierre avait déjà évoqué ce fait il y a quelques temps.

Un combat partagé !


En effet, notre équipe de rédaction avait déjà consacré un article sur le sujet il y a quelques jours. Pour rappel, Natacha St-Pier ne fait plus partie de la troupe depuis plusieurs années maintenant. Car, elle a quitté toute l’équipe des Enfoirés en 2017. Alors, est-ce son âge qui a posé problème à la production ? Selon la principale intéressée, les raisons de ce départ sont multiples. Toutefois, la volonté de présenter des artistes plus jeunes au public est l’une des principales. « En fait, le but principal des producteurs du spectacle est de remplir les salles. De ce fait, il faut attirer le maximum de gens et de tous les âges. Donc, il faut choisir les chanteurs qui sont dans le moment et qui plaisent au plus grand nombre. »

Arès analyse de toutes ces déclarations, on peut donc en conclure qu’il existe bel et bien un problème. Et ce problème défavorise la gent féminine. Et il est important d’en parler. D’ailleurs, la journée internationale pour les droits de la femme s’est tenue le 08 mars dernier. Évidemment, le sujet est encore polémique pour l’instant. Dans tous les cas, merci à Amel Bent qui n’ pas hésité à évoquer le sujet. Il faut bien commencer quelque part ! De toute façon, cette inégalité ne touche pas seulement l’univers de la chanson. En effet, tous les secteurs d’activités semblent connaitre le même problème. Le combat est encore loin d’être gagné.