Raphaël Pépin apparait dans l’émission de TPMP pour sauver sa peau de tout ce qui lui pèse. Un programme lors du 22 avril dernier. Lors de la diffusion sur C8 de TPMP ce jeudi 22 avril, Raphaël Pépin était également présent. Ce dernier ne veut pas se laisser faire ainsi il montre ses crocs pour se défendre. Pour rappel, on l’accuse de violence et d’harcèlement dans Les Anges de NRJ 12.

Angèle, une candidate dans Les Anges se dit être victime


En étant fan ou membre de l’audience de cette télé-réalité, Les Anges, vous n’êtes pas dupe de ce qui s’y trame. Effectivement, certaines candidates se sont levées pour se faire entendre. Elles souhaitent faire la dénonciation de comportement de quelques candidats mais également des réalisateurs. Angèle, Rania et Nathanya partagent leurs vécus au sein de ce programme. Elles se font humilier voire harceler. Ce qui a suscité d’énormes vagues sur la toile. Pour étendre leur échos, elles sont montées sur le plateau de TPMP.

La production de la télé-réalité est au premier rang des acteurs de toutes ces injustices. Car il parait qu’ils ont concocté ce scénario pour faire polémique. Les trois jeunes femmes étalent que la production a dénommé un candidat pour que les autres s’y acharnent. Ce rôle, ils l’ont attribué à Angèle. Cette dernière raconte : “Dans mon cas, on m’a aspergée le visage de produit ménager, on m’a insultée, on m’a menacée et on a voulu me frapper. On m’a enfermée dans une chambre à clé parce que j’ai été agressée”. Ensuite un nom est sorti être l’auteur de tout cela, celui de Raphaël Pépin.

Des accusations que l’accusé nie en bloc


A leurs habitudes, Cyril Hanouna et ses chroniqueur ne sont jamais loin des polémiques. Ainsi, ils confrontent les deux parties pour tirer l’histoire au clair. Lors de l’émission du 22 avril, le présumé accusé, Raphaël Pépin s’est présenté dans TPMP. Il nie tout ce qu’on lui accuse. Certes, il raconte que les querelles existent entre les participants mais jamais il ne fut question d’harcèlements. Il déclare : “Ce sont des inepties. Harcèlement, c’est un mot très fort. Évidemment, il y a beaucoup de querelles entre les candidats, maintenant dire que c’est du harcèlement… Je ne pense pas non. C’est ce qu’on peut retrouver partout : dans la rue, entre automobilistes, dans les écoles…”. Puis le chroniqueur, Gilles Verdez lui demande sur cette fameuse protection qu’on lui accorde.

Effectivement, selon les dires des trois candidates, ce dernier possède une immunité que la production lui a accordé. Raphaël Pépin a l’ultime protection de la production. Un fait qu’il renie également. Il lui répond : “Faites très bien votre travail de journaliste s’il vous plaît. En aucun cas, la production ne me demande d’harceler des gens et en aucun cas je n’accepterais de le faire. C’est important aujourd’hui de bien faire votre métier”. Depuis que les réseaux sociaux ont accaparé cette histoire, le couple a fait appel à l’aide à un avocat. D’ailleurs, c’est pourquoi l’accusé s’est tut jusque-là. Attristé par ce qu’on lui accuse, il fond en larmes, ce qui attriste sa campagne. De ce fait, elle tient à souligner : “Je vis avec lui, ça fait deux ans et demi qu’on est ensemble, à aucun moment c’est un homme violent”. Enfin, pour la suite, Tiffany et Raphaël Pépin ont porté plainte contre Angèle pour diffamation. Attendons de voir ce que l’avenir leur réserve.