L’équipe de « Plus Belle La vie » accueille un nouveau venu dans leur communauté. Depuis la mort de la commissaire Olivieri, cette place reste vacante . Le capitaine Castelli et ses coéquipiers ont essayé de tenir la boutique.

Désormais, le commissaire Mazelle va prendre le relai. Il serait le nouveau responsable du commissariat dans cette série. Malheureusement, l’ambiance n’est pas au top avec certains de ses collègues. Ces gestes se font interprétés d’une autre manière .

Le suicide d’Anne Olivieri


Le commissariat du Mistral est tenu dès le départ par la commissaire Anne Olivieri. Elle excellait dans son travail. Toutefois, elle connaissait des problèmes de cœur. Ayant une histoire d’amour avec Patrick, la jeune femme était perturbée lorsqu’il lui avoue ses motivations .

En mai 2019, les téléspectateurs assistent avec impuissance au suicide de la commissaire avec son arme de service . Lorsque Patrick lui avoue qu’il ne l’a jamais aimé, Anne en fut détruite. Sa déception fut douloureuse qu’elle décide de mettre fin à ses jours devant son commandant.

Un nouveau venu trop « mielleux »


Des années après le suicide d’Anne Oliviero, le commissaire Mazelle arrive pour la remplacer. A son entrée en service, il offre un pot de miel à tous. Ce geste anodin ne passe pas inaperçu par le capitaine Castelli qui doute de sa bonne foi . A ses yeux, une personne inconnue qui lui « fait des cadeaux » a forcement quelques choses à cacher. Il en fait part à Ariane qui prend la défense du nouveau venu

Les doutes du capitaine prennent de l’ampleur lorsque le nouveau commissaire connait son parcours sur le bout des doigts . L’agent Ariane le rassure en lui exposant qu’il serait normal de connaitre ses subordonnés. D’ailleurs, il est préférable à son avis d’avoir un patron qui se soucie de ses collègues. Plutôt, que de travailler avec quelqu’un qui « traite ses collègues comme des numéros ».