Paul El Kharrat est désormais une célébrité à part entière du PAF. Dévoilé dans « Les 12 coups de midi » il y a quelques mois, le jeune homme a réussi à faire l’exploit à passer de l’autre côté de l’écran. En effet, il n’est désormais plus qu’un simple candidat.

Alors que l’ancien maître de midi a fait ses débuts dans « Les Grosses Têtes » sur RTL, il a également dévoilé des pans secrets de sa vie. Des révélations qui ne peuvent qu’alarmer les fans de « WikiPaul ». On fait le point pour vous.

Un homme au multiple projet


Depuis la sortie de son livre « Ma 153ème victoire », Paul est au centre de l’attention. Ce dernier parle de tous ses ressentis lors de sa participation à l’émission de Jean-Luc Reichmann. Lors de sa première venue sur le plateau de RTL, le jeune homme dévoilait notamment ce qu’il avait fait de ses gains dans « Les 12 coups de midi ».

La réponse ? Un placement sûr dans une banque. Mais Paul n’envisage pas seulement de s’arrêter à participer au micro de Laurent Ruquier. Le jeune homme souhaite également se battre pour une nouvelle cause. Il déclare d’ailleurs : « On va se retrouver seul au milieu de notre propre chaos » en parlant de la protection de l’environnement.

« J’ai du mal à m’organiser »


Bien qu’il ait cartonné dans « Les 12 coups de midi », Paul a dû mener un combat très personnel. En effet, le jeune homme a dû faire face à son « autisme asperger ». Une maladie que l’on ne connaît pas encore assez et qui pourrait pourtant faire peur.

Selon les professionnels qui le suivent, Paul aurait « du mal à s’organiser et les stimuli peuvent le gêner ». Comme il l’expliquera plus tard, le jeune homme a surtout du mal à s’intégrer à la société. Une capacité qui n’a pas été innée pour lui.