MarDMercredi 20 janvier 2021, Jean-Pierre Pernaut et Nathalie Marquay étaient invités à la 100e de l’émission À prendre ou à laisser sur C8. Au moment d’évoquer sa pièce de théâtre Les tontons farceurs, l’ancienne Miss France a fait un sous-entendu coquin à son mari… Le couple fusionnel ne se lâche pas la semelle. Après des adieux sur le plateau de TF1, le compagnon de Nathalie Marquay s’affiche en train de soutenir sa bien-aimée qui jouait pour la communauté Les anges de la rue. Même après une vingtaine d’années de mariage, les amoureux ont toujours pu compter l’un sur l’autre. Toujours aussi complices, nos stars rassurent Cyril Hanouna. Les deux tourtereaux font toujours de l’effet, et pas que…

« Il est coutume que tu me vois ainsi ! »

L’affiche promotionnelle choque son fidèle mari alors que Nathalie Marquay parlait de son tout nouveau coup de théâtre attendu pour juin 2021, il se questionne : « Sur l’affiche, c’est toi dans le canapé, en tenue légère ? », avec un léger sourire au coin des lèvres. La présentatrice de l’émission de Touche pas à mon poste répond, coquine : « Chéri, tu as l’habitude de me voir ainsi ! ». Un peu embarassé, Jean-Pierre Pernaut, récemment présentateur du JT de 13 heures, est resté sans voix. Par contre, Cyril Hanouna fond devant l’amour flagrant entre ses hôtes.

En décembre 2020, Pernaut quitte les colonnes du Figaro. Des questions ont été posé à la belle Nathalie Marquay sur ce sujet. Elle stipule être rassurée de voir son compagnon ralentir. Elle se confie : « Il va pour le mieux. A force de se lever tous les jours à 6 heures du matin et ne rentrer qu’à 19 heures, il est épuisé. Ses poumons en souffrent… Il a trois stents au cœur et a des lésions aux reins. Son cancer n’a rien arrangé, il doit se remettre de tout ça. Je veux qu’il profite de son existence. Après tout, on en a qu’une ! » . En effet, le couple a décidé de prendre du bon temps à Punta Cana pour les fêtes de nouvel an qu’ils préfèrent passer en famille. Après plusieurs jours, Nathalie Marquay réaffirme son amour pour Jean-Pierre Pernaut : « Je t’aime comme au premier jour » .