Il y a environ plus d’un mois que Moundir découvrait qu’il était atteint de la Covid-19. Mais ce 26 avril, il exposait de nouveau des nouvelles de son état de santé. Le « jour 41 » n’était pas simplement porteur de bonnes nouvelles. Effectivement son état de santé s’aggrave, Moundir reste confiant et ne cesse jamais de se battre. Malgré son physique d’athlète, Moundir a été sur le point de ne pas réussir à se remettre. Il n’a jamais arrêté de partager des détails sur les réseaux sociaux. Depuis qu’il est dans une période de retour progressif à un état de bonne santé après une maladie. Sachant qu’il prenait tellement de risques en s’exposant à cette pandémie de Covid-19.

Moundir au plus mal?


Moundir n’est pas complètement rétabli en ce moment après avoir été affaibli par la maladie. En 2003, on a pu découvrir son talent en participant dans Koh-Lanta. Après cette période, des portes se sont ouvertes à lui, en prenant part à différentes émissions télévisées. Actuellement, à une grande distance de ce monde-là, il en critique les défauts pour préserver le public. Après avoir été forcé de se retirer du devant de la scène et avoir été mis à terre par la pandémie, il décide de prendre un peu de recul. En informant ses admirateurs qu’il prenait un peu de repos, et qu’il va bien. Mais par malheur, il est en ce moment dans une situation déplorable. Hospitalisé en urgence, Moundir a véritablement pensé que c’était fini pour lui.

Ce 1er avril, il rédigeait : “Je m’étais résigné à accepter ma mort” sur Instagram. Par chance, Moundir s’est rétabli de sa situation difficile avec ses poumons qui étaient atteints à 75% et plus. Puis une embolie pulmonaire et un épanchement pleural (une poche d’eau dans les poumons) lui ont été aperçu. Il avait du mal à se lever. En continuant à résister jusqu’à son dernier souffle, une supposition sur sa rééducation est en vue. Par ses publications sur son compte Instagram, il est envisageable de voir l’évolution de son état qui s’améliore. Effectivement, il n’y a pas que la Covid-19 qui est redoutable mais aussi les conséquences qu’ils peuvent entraîner.

Des nouvelles inquiétantes


Ce 27 avril, son 41ème jour de la maladie, Moundir a pour espoir de retrouver sa forme d’autrefois. De ce fait, son foie est le premier souci des médecins. “Day 41… (souffrance et patience). Cela faisait quelques jours que je n’avais rien posté concernant l’évolution de ma convalescence post-covid. Après les longs traitements (car je pense tout en terme de douleurs et soucis liés aux inflammations pulmonaires), après avoir découvert ensuite mon embolie pulmonaire de l’artère gauche du poumon), puis enfin un épanchement pleural (poche d’eau) qui provoquait les douleurs insupportables, après tout cela désormais,les résultats sanguins montrent que mon foie a pris cher (doliprane la cause, corticoïdes) et qu’il faut vite surveiller tout cela pour éviter des complications encore…”.

Moundir fait le choix de se remettre en forme, “Cela me prendra du temps peut-être 6 mois”. Une très longue période pour se remettre en très bonne forme. Heureusement que l’ancien aventurier possède une détermination incroyable.