Le tribunal a décidé d’attribuer deux ans avec sursis de prison ferme au conducteur plus un autre encore. Morgane Rolland fut victime d’un accident à Veauchette (Loire) il y a deux ans, une mort tragique. Le conducteur est jugé et sa peine ?

Une tragédie fracassante


Cette histoire est certainement parvenue à vous si vous êtes adeptes des peoples magazines. L’ancienne candidate à Miss France 2017, Morgane Rolland, est décédée suite à un terrible accident. Le Progrès magazine avait rapporté qu’elle était en train de se balader en amoureux avec son compagnon. Sur le chemin, ils ont évité une voiture en changeant de sens. Sauf qu’à ce moment également, un tracteur a fait un dépassement. Le vélo de la défunte fut emporté par le tracteur, puis s’est coincé sur l’encoche de la remorque. Ainsi la jeune femme est passée dessous.

Ensuite, ils réagissent vite en l’emmenant à l’hôpital mais elle n’a pas pu tenir. Ses graves blessures l’ont emportée. « En me levant ce 26 au matin je ne pensais pas vivre la pire journée de ma vie (…) je ne suis pas armé pour vivre ce cauchemar, pas aujourd’hui, pas ici. Non ce n’est pas possible ! Réveillez-moi ! Ramenez-moi la femme que j’aime par-dessus tout ! » a écrit son compagnon sur la toile. Il a tout vu, il a vécu ce drame…

Un emprisonnement de trois ans comme peine


Cet accident fut mortel pour Morgane Rolland. Et deux ans après, l’agriculteur qui conduisait le fameux engin est jugé. A partir des informations récoltées, il roulait à une vitesse supérieure à la vitesse maximale autorisée. Effectivement, le jeune homme roulait dans les 35 km/h soit 10 km/h de plus du maximum selon France Bleu. D’autre part, durant l’audience, ils ont essayé d’avoir plus d’informations sur des faits. S’il y avait autre chose qui entrait en jeu dans ce contexte. Après avoir délibéré, le magistrat lui met une peine de trois d’emprisonnement ferme dont eux avec sursis. De plus, le tribunal lui confisque, lui retire même son permis de conduire.

Et il ne lui est pas permis de repasser son permis durant deux ans. « justice au nom de toutes les victimes de la route » dixit la mère de la victime. Pourtant, la défense a tenu à préciser que le jeune homme est un gentil homme sans antécédent. Le verdict final ne sera rendu que le 25 mars prochain mais en même temps, la famille de la défunte monte une association. Cette dernière se nomme Morgane de toi, ainsi en hommage à elle, leur bien-aimée. Ce mardi 9 mars dernier, ils ont organisé une marche blanche juste avant le procès de l’agriculteur en cause. « Le but ça va être d’aider à la prise en charge des victimes collatérales des accidents tragiques » voilà.