Michel Sardou n’est pas ce type de personne qui prend la parole et raconte sa vie professionnelle ou personnelle. Il nous paraît calme cependant c’est un homme troublé et se remet tout le temps en question. Du moment où l’on attendait d’éclaircir le cas de Michel Sardou. Cela fait environ cinquante ans que les salles de spectacles étaient rapidement pleines pour le regarder. D’ailleurs, sur ses dernières chansons qui éprouvent des sentiments d’angoisses, beaucoup se demandent qui se cache derrière ses textes. De plus, il ne se gêne pas de donner son avis sur l’actualité. Ça passe ou ça ne passe pas avec Michel Sardou. Les discussions ne s’arrête jamais entre les admirateurs et les personnes qui le critiquent. Lors d’un entretien, Michel Sardou fait une confession. “Si J’étais le monstre qu’on montrait du doigt, je ne pense pas que j’aurais duré 50 ans”.

Une personnalité ambiguë


Les admirateurs attendent avec impatience la publication de son autobiographie. Finalement, elle porte un nom plus que révélateur : “Je ne suis pas mort…je dors! “. On patiente tous de le voir sur des épisodes caractérisés par son existence. La présentatrice profite de cette opportunité pour nous révéler quelques passages inédits. En plus de cela, Michel Sardou fait honneur en l’invitant à venir discuter quelques extraits. Tout le monde était vraiment étonné lorsqu’on apprend que la célébrité a d’immenses complexes. En présence de la présentatrice de TF1, il affirme : “Je suis timide, je suis réservé et là je suis obligé de me montrer. Je suis d’un coup en gros plan où lorsque je suis sur scène, il y a des milliers d’éclairages sur moi. Je suis tout seul devant 25 000 fans”.

Ainsi, il va chercher une approche pour berner tout le monde et s’efforcer de trouver une place dans ce milieu. “Il fallait que je joue un personnage”. Depuis ce moment, il apparaît deux versions de lui qui coexiste péniblement. Au commencement de son parcours professionnel, Michel Sardou ne sait pas vraiment contrôler son image. Son style de cheveux bouclé des années soixante-dix reste dans les mémoires de tous. Cela lui a servi de bouclier pour cacher d’autres anxiétés plus troublantes. Ce qu’il est sur le point de révéler à Audrey Crespo-Mara risque de vraiment vous étonner.

Une véritable angoisse


Un homme triste se cache sous ce sourire. D’ailleurs, il avait toujours peur de grossir depuis qu’il était un enfant. Quelle est la chose qu’on doit faire lorsqu’on est toujours sollicité par les amis ou pendant une tournée? Michel Sardou se préoccupe toujours de son apparence qui s’accompagne d’un régime alimentaire bien équilibré. Il est “perpétuellement au régime”. Il confronte cette réalité à un enfer descendu sur terre, complètement absurde. Très strict envers lui-même, il se fixe des règles drastiques qui lui permettent de vivre simplement sa vie.

Ce qui est absurde, c’est que Michel Sardou adore vivre à la Française. Il s’inquiète toujours de sa santé pour être en très bonne forme et ne pas se laisser sombrer dans l’anéantissement. À l’aide des réconforts apportés par son épouse et de la part de ses amis, il trouve un arrangement.