Quand on parle des grands animateurs de notre pays, on pense directement à ceux qui sont sur le devant de la scène en ce moment. Par exemple : Jean Luc Reichmann ou bien Nagui.

Toutefois, il y a d’autres animateurs qui ont fait leurs shows depuis toujours, à tel point que l’on oublie parfois leur existence. Mais, il faut avouer qu’ils nous manquent terriblement s’ils venaient à partir.

Michel Drucker souhaite faire son métier plus longtemps qu’il le pourra.


Parmi ces animateurs, il y aMichel Drucker.  En effet l’animateur de Vivement Dimanche est maintenant l’un des incontournables de la télévision française. Il est encore suivi par beaucoup de monde.

De plus, pour lui, une retraite n’est pas encore envisageable pour ce moment. Ce qu’il souhaite, c’est préserver sa place en tant qu’animateur pendant au moins encore quelques années avant de partir.

Il fait des déclarations éprouvantes au sujet de son opération cardiaque !


Tout allait pour le mieux depuis quelque temps, mais Michel Drucker a dû subir une grosse intervention médicale il y a de cela quelques semaines. Une grosse opération au sujet d’une maladie cardiaque.

Dans un premier temps, la famille a voulu tenter de calmer le jeu en indiquant que c’était opération de  routine. Cela n’a pas fait illusion bien longtemps et rapidement, on s’est rendu compte que c’était plus grave.

Quelques temps après, les résultats sont sorti. Michel Drucker venait de faire une infection et était allaité depuis plusieurs semaines à l’hôpital en attendant que les médecins résolvent le problème.

Des semaines qui lui ont été l’équivalent de plusieurs mois et surtout il a évité le pire. Il a récemment déclaré dans un entretien qu’on lui a presque amputer un membre !

Heureusement pour Michel Drucker, les choses se sont bien déroulées ces dernières semaines. Il a pu sortir de l’hôpital malgré qu’il suive encore de la rééducation pour s’en remettre.

Mais cette expérience, Michel Drucker s’en souviendra toujours. Il déclarait avoir beaucoup pensé à sa famille et que celle-ci s’était inquiétée du fait qu’il pourrait mourir.