La vie de célébrité n’est pas de tout repos. Bien au contraire, la popularité a son lot de désagrément qui peut parfois être dangereux. La fin tragique de Lady Di en témoigne. Il faut dire qu’il n’est pas du tout évident de vivre alors que l’on a toujours des personnes sur le dos.

Pour Meghan Markle, le rapport avec la presse a toujours été très compliqué. D’une part, la royauté qui ne leur permet qu’un petit contact avec les médias. D’autre part, l’envie malsaine de ces derniers de tout savoir. C’est ainsi qu’ils se retrouvent à porter plainte contre un des magazines les plus populaires : Mail on Sunday.

La popularité, un fardeau !


Il est évident que la popularité n’est pas toujours rose. Les célébrités sont nombreuses à mal vivre cette intrusion. Que ce soit presse publique, internautes ou autre, la popularité pourrait bien être un fardeau que ces derniers doivent porter.

D’autant plus que certains messages peuvent être assez dangereux.  Récemment, la meilleure amie de Meghan Markle avait notamment parlé de sa situation qui impliquait plus de 40 menaces et attaques par jour. Une situation qui pourrait causer du tort à ces derniers à mesure que le temps passe. D’autant plus que les célébrités ne sont pas toujours gagnantes face à cette situation.

Meghan Markle sur les traces de Johnny Depp ?


Face aux ragots et informations rapportés par le « Mail on Sunday », Meghan Markle a décidé de porter plainte. Une affaire qui est arrivée jusqu’au procès mais qui pourrait bien porter préjudice à la duchesse de Sussex. « Ça peut lui exploser à la figure » déclare toutefois Amber Melville-Brown.

Tout comme Johnny Depp qui avait intenté un procès contre The Sun, cette dernière pourrait ne pas avoir gain de cause dans cette situation. Reste à connaître l’issue de l’histoire puisqu’il semblerait que la maman d’Archie soit prête à jouer à « un jeu dangereux »