Lundi 16 novembre dernier, Marina Kaye a posté sur son compte Instagram un cliché d’elle dans une sublime robe noire. Les réactions des activistes d’Internet ne se sont pas fait attendre. Plus de détails dans la suite.

Marina Kaye s’affirme.


À l’instar des jeunes filles de son âge, Marina Kaye publie des clichés de sa vie sur les réseaux sociaux. Lundi 16 novembre dernier, elle partage une nouvelle photo d’elle. Sur cette dernière, elle pose avec une robe noire sublime tout en mettant en avant les exemplaires de son nouvel album. Soulignons que l’album est déjà un réel succès tout juste sorti le 06 novembre dernier. Et ce, malgré la fermeture des commerces non-essentiels à cause du reconfinement. Marina a ajouté une légende à sa photo. « Quelques albums à signer, un pot de confiture et une robe endimanchée. Un ensemble sur un fond modeste. »

Marina Kaye s’affirme parfaitement. Effectivement, elle prend le temps de répondre aux critiques gratuites et n’hésite pas à se défendre. « Je ne trouve rien de provocant dans ma tenue. Au contraire, j’estime que je suis élégante. Je n’ai jamais été d’un genre vulgaire ou provocateur. J’assume juste ma féminité puisque j’ai grandi. Je fais ce que je veux » une réponse claire face aux commentaires dénigrants de certains.

La jeune femme fait la promotion de son nouvel album


Récemment, Marina Kaye a dévoilé un nouvel album Twisted malgré le contexte difficile. Elle apporte plus de détails concernant le contenu de cet album. « Cet album est un tremplin de sentiments. Twisted raconte nos doutes, nos peurs, de nos passages à blanc, de violence, mais surtout d’amour. À la fin, c’est ce mélange de sentiments qui fait naître les chansons. Tout s’est fait naturellement. Par exemple, l’inspiration d’une guitare électrique était au rendez-vous avec Blind heart. En ce qui concerne Questions, j’ai plutôt préféré un piano-voix. Un véritable contraste également entre 7 Billions et the whole 9. Respectivement, la première est douce tandis que la seconde fait preuve d’une force. »

En outre, la belle brune donne aussi son avis concernant les nouvelles mesures sanitaires instaurées par le gouvernement. « En ce moment, il est normal de ne pas rassembler des milliers de personnes dans une salle. La crise du Covid-19 ne le permet pas. Mais les mesures sont incohérentes sur certains points. Le fait de ne plus pouvoir acheter un livre ou un CD peut-il changer les choses ? Heureusement, il reste les plateformes numériques et les achats en ligne. Même si cela n’est pas suffisant. Tout ce travail, engendré depuis un an, est réduit à néant ou presque… »