Comme la relation va vite, hyper vite même, le divorce arrive vite également. Ceux réunis par ce programme finissent par se séparer. Cependant, les frais du divorce sont chers et qui financent ces frais ? Des situations loin des projecteurs. L’émission Mariés au premier regard est apparue dans les colonnes du journal Le Parisien ce lundi 10 mai. Près de 84 % des couples mariés arrivent au point de divorcer. A nos connaissances, les couples qui sont restés mariés ne sont plus que deux. Vivien et Charline de la saison 3 puis Joachim et Élodie de la saison 4. Ce taux est extrêmement élevé ce qui a mené la production à accompagner des procédures de divorces. Actuellement, l’histoire de Marianne et Aurélien fait la Une des médias. Même s’ils ont eu 78 % de compatibilité, leur mariage n’aura pas tenu longtemps. Une seule et grosse dispute et tout a basculé du jour au lendemain.

L’auxiliaire en puériculture avait déclaré qu’elle ne sera « jamais la femme parfaite » pour lui


« J’aurai beau faire tous les efforts, je ne serai jamais la femme parfaite pour toi. Tu cherches ta perfection mais ta femme parfaite n’existe pas. J’ai ressenti de la pression sur mes épaules par rapport à ça et c’est mieux que ça s’arrête entre nous deux », avait déclaré Marianne lorsqu’elle était face à lui dans une interview.

Effectivement, seulement quelques jours puis lorsque le jumeau venait chez elle. Il a découvert un cliché de son ex, ainsi, il s’est pris la tête et s’en pris à elle. Elle raconte via Figaro : « Quand j’ai retiré la photo de mon ex de la porte de mon frigo, je m’en suis excusée auprès de lui et l’histoire s’était arrêtée là. Mais les trois jours suivants, qui étaient off, il n’a eu de cesse d’aborder le sujet de mes ex, tous les jours. Nous nous sommes disputés quotidiennement … Avant la séquence du pique-nique, je me suis entretenue pendant une heure avec Pascal de Sutter, l’expert, pour exprimer mes doutes et évacuer mon stress. »

Une petite claque et tout est parti en vrille


Ils se sont donc énormément disputés hors caméras bien sûr. Un moment que la nouvelle mariée ne s’en remet pas : « Nous étions en visio téléphonique avec des amis, nous nous amusions à nous chamailler … Après l’une d’entre elles, en rigolant, je lui ai mis une petite claque sur le visage mais ça ne lui a pas plu… c’était dans l’humeur… Une fois qu’on a raccroché, la dispute a éclaté et c’était assez fort. J’ai eu beau réitérer mes excuses au sujet de ce geste, il était furieux ».

Des disputes cumulées, un peu d’arrogance aussi ! Marianne a envie de tout laisser aujourd’hui. Toutefois, les divorces ne sont pas donnés, les avocats coûtent cher et les démarches sont longues. Dans ce cas, avant d’intégrer l’émission, les candidats ont l’assurance de la production. Sur la facilitation des procédures de divorce. Comme l’explique le directrice des programmes de Studio 89 Productions, Virginie Dhers dans Le Parisien : « On facilite les divorces comme on facilite les mariages ».