C’est un coup dur pour le couple Marie Garet et son compagnon. En effet, samedi dernier, nos confrères de Midi Libre ont dévoilé que ces derniers sont en pleine instruction judiciaire. D’après ce que nous avons pu apprendre, le couple est jugé au tribunal d’Alès pur une affaire qui date de novembre dernier. On vous donne tous les détails dans la suite de l’article.

Une soirée cauchemar pour le couple


Marie Garet fait couler beaucoup d’encre ces derniers temps. D’ailleurs, si vous faîtes partie de se communauté sur Instagram, ce fait ne vous aura pas échappé. Il faut dire que les rumeurs se multiplient à son égard. Vous vous rappelez encore surement de l fausse annonce de sa mort. Ou encore, les accusations de violences à son encontre. Aujourd’hui, l’ancienne candidate de Secret Story doit faire face à la justice.

Afin de connaitre les raisons de cette affaire, il faut revenir en novembre de l’année dernière. Cette nuit-là, les gendarmes d’Ales sont alertés à cause d’une jeune femme qui erre dans les rues. Après vérification, il s’agit de Marie Garet. Malheureusement, la jeune femme est dans un état alarmant. En effet, elle avait le visage tuméfié et les cheveux ensanglantés. De plus, lorsque les forces de l’ordre se rendent à son domicile, ils retrouvent son compagnon dans un état encore pire. En fait, Dorian Baptiste présente une plaie inquiétante dans le dos, un œil au beurre noir et du sang au niveau des oreilles. De même, l’appartement est complètement ravagé.

Présumés innocent jusqu’à preuve du contraire


De ce fait, les gendarmes décident e placer les deux jeunes gens en garde à vue. Après audition, les gendarmes comprennent que les amoureux ont passé leur soirée à boire plus que de raison. Du coup, toute la pression accumulée à cause du travail d’infirmière de Marie est évacué. Un peu trop si l’on peut dire puisque cette dernière s’est mise à casser divers objets dans la maison. Dans tous les cas, à l’heure où nous écrivons, le coupe doit s’expliquer devant une cour de justice. Seulement, une fois devant le juge, Marie Garet affirme n’avoir que des souvenirs très vagues de cette fameuse soirée.

Par ailleurs, Marie Garet affirme que son compagnon n’a jamais levé la main sur elle. Elle renchérit en disant : « J’ai déjà été victime de violences conjugales. Croyez-moi je sais ce que c’est. Pendant longtemps, j’ai vécu avec un pervers narcissique. Je reconnais que nous nous sommes disputés mais jamais il n’a levé la main sur moi. » Donc, après audition des deux protagonistes, le procureur n’a pas hésité à donner son avis en disant qu’il le trouvait pathétiques ! Du coup, le magistrat du parquet requiert neuf mois de prison avec sursis probatoire de deux ans pour Mari Garet. Quant à Dorian Baptiste, le procureur demande six mois de prison. Dans tous les cas, la justice ‘a pas encore rendu son verdict sur cette affaire. Notre équipe reste donc en alerte pour savoir le fin mot de l’histoire.