L’influenceuse Maddy Burciaga a dernièrement fait une promotion de ses produits cosmétiques. Ancienne star de la téléréalité, la jeune femme s’est lancée dans l’entrepreunariat comme tant d’autres personnalités. Elle a essayé d’attirer l’attention de sa clientele grâce une méthode de lancement très connue .

En effet, l’influenceuse a promis d’offrir un certain pourcentage de ses ventes à une fondation. Jusque la rien ne semble cloché. Malheureusement pour la jeune femme, on l’a démasquée . On vous livre les détails à ce sujet.

Un beau coup de communication et marketing

Maddy Burciaga a lance sa collection de maquillage baptisée Mlips Cosmetics. Lors de son lancement, la jeune femme a annoncé à ses clientèles qu’elle offrira à la fondation Brigitte Bardot 25% de ses bénéfices . Il est à noter que la fondation comme sa fondatrice est très a cheval sur la protection du droit des animaux.

La jeune influenceuse de 27 ans s’est même déguisée en lionceau pour appuyer ses propos sur les réseaux sociaux. D’autant plus que Maddy a aussi fourni le code à remplir sur le site lors de l’achat c’est-à-dire le « Bardot50 ». Ainsi, elle a pu attirer pas mal de monde en appuyant sur la touche sensible des gens .

Une publicité mensongère


Contre toute attente, Hugo Clément intercepte la combine de Maddy Burciaga et la dénonce. En effet, aucun accord n’a été émis entre les deux parties pour une éventuelle collaboration. Selon sa communiqué, la fondation pourrait poursuivre la jeune femme en justice pour cette publicité mensongère.

Hugo Clement est aussi allé sur les réseaux sociaux pour dénoncer cette pratique frauduleuse.  » Attention arnaque  » lit-on au début de sa publication. Puis, il insiste que la fondation n’est en aucun cas concernée par cette histoire. Il décline de ce fait toute responsabilité.