Lidl a depuis toujours essayé de remplacer ou du moins de concurrencer les autres grandes enseignes. Ou du moins prendre la première place des marchés en alimentation. Dommage que la justice ne marche pas en leur faveur. Une décision est prise et risque beaucoup de leur faire du tort. Si l’on en croit ce responsable, Lidl est au top des grands groupes alimentaires. Toutefois, cette vidéo en dit le contraire. Tournée avant la catastrophe, tout le personnel et sidéré. Et vous qui lisez cet article, vous aurez également du mal à y croire.

Le procès de tous les verdicts


Lidl est reconnu pour être un groupe aux produits alimentaire prix réduits. Si bien que l’enseigne gagne du terrain dans l’hexagone car la population adore y faire les courses. Puis, ce géant du discount fait chaque semaine des promotions inégalables. Des promotions qui touchent tous les domaines. Quelques jours auparavant, on donnait amples informations à propos de sa gamme alimentaire italienne. Ensuite, ses appareils électroménagers en ont pour tous les gouts et pour chaque recoin de la maison. Si vous vous situez à proximité, vous avez la chance de vous en procurez des produits à prix mini.

Néanmoins, Lidl rencontre un souci aujourd’hui. Effectivement, ses concurrents n’aiment pas ses publicités. Car l’enseigne y dénigre les autres enseignes. De toute façon, Lidl s’approprie tous les mérites avec son argumentaire ‘‘ La meilleure chaîne des magasins ’’. D’ailleurs, deux autres enseignes se sont alliées. Ainsi, ils ont décidé de réunir leurs avocats. Afin de mener l’affaire jusqu’au Tribunal du Commerce. Intermarché et Carrefour ainsi que leur adversaire, Lidl attendent le verdict impatiemment.

Comme quoi tout mal se paye ?


La sentence est tombée, l’ancien discount allemand doit verser 3,7 millions d’Euros pour amende. Une nouvelle que les dirigeants ne veulent pas ébruiter. Car leurs clients risquent de voir ailleurs en apprenant une quelconque trahison. Mais 2021 réserve encore quelques surprises pour Lidl. Quelle stratégie devrait-elle mettre en place pour fidéliser ses clients ? Pour rappel, un de ses articles Monsieur Cuisine est tagué de copie. Effectivement, son appareil ressemble fortement à celui de Thermonix. Mais seulement, le sien se vend à un prix trois fois cher que l’original. Ce fut cet incident qui fait tout bousculer. La liste d’affaire juridique contre lui se prolonge donc.

D’autre part, Lidl risque plus que ce que l’on pense. En pleine crise sanitaire, le moment est-il idéal pour les batailles au tribunal ? D’ailleurs, les premiers touchés par leur conflit se trouvent être la clientèle. Comment la justice fera-t-elle pour départager ces grandes enseignes ? Et ainsi trouver un terrain d’entente pour que les clients ne se sentent pas pris entre eux.