Depuis le début de la pandémie, les grandes enseignes de ventes se perdent. C’est toute une économie qui est touchée par ce changement que l’on peut dire radical. Mais si certaines entreprises souffrent du confinement, d’autres en ressortent gagnantes. C’est notamment le cas de Lidl qui exerce en Allemagne depuis plus de 80 ans.

Chaque année, le Welt am Sonntag publie un classement des richesses allemandes. Et parmi les grandes enseignes souvent renommées, Lidl revient très souvent. Il faut dire que la marque a fait de grandes avancées depuis le début de la pandémie.

Lidl, quel rang dans le classement ?


Selon le classement de Welt am Sonntag, lidl fait partie des plus grandes enseignes allemandes. La marque fait un chiffre d’affaire de 113,3 milliards d’euros par an. C’est d’ailleurs ce qui en fait l’entreprise familiale la plus importante dans le pays. Mais cela ne s’arrête pas là. En effet, le propriétaire est tout aussi riche.

A côté, il y a bien entendu la famille Wolfgang Porsche qui détient près de 20 milliards d’euros. Leur entreprise familiale est également l’une des plus florissantes de l’Allemagne.  A cause du coronavirus, les grandes familles sont quelques peu lésées. Une baisse de 0,76% a été recensée pour cette année.

Dieter Schwarz, plus grande fortune ?


Bien sûr, l’entrepreneur le plus riche d’Allemagne reste donc Dieter Schwarz dont le taux d’actif total est aujourd’hui de 21,45 milliards d’euros. Une somme qui dépasse largement celle de toutes les familles présentes dans le classement.

Et bien que la crise sanitaire ait été quelques peu dévastatrice pour le secteur économique, Lidl et son propriétaire s’en sortent bien.