Chaque année, des milliers de produits sont rappelés par les grandes surfaces. Et pour cause : ces dernières contiennent des substances considérées comme dangereuse voire toxique. De quoi engager la responsabilité des Hard Discounter qui demandent un retour des produits ou leur destruction.

Récemment, plusieurs enseignes sont victimes du même problème. Pris en charge par « l’association UFC-Que choisir », les enseignes Low Cost reprennent plusieurs articles que nous avons l’habitude de consommer au petit déjeuner. Quels sont-ils ? Pourquoi un tel rappel ? Nous vous donnons les détails de cette demande de retour.

Une toxine cancéreuse ?


On en entend parler depuis quelques temps. L’oxyde d’éthylène fait partie des éléments à prendre avec attention, tellement ils sont dangereux pour la santé. C’est d’ailleurs dans cette optique que la DGCCRF a décidé de mettre au point une enquête sur les facteurs de contamination pour les produits en rappel.

Selon ces derniers, plusieurs lots venant d’Inde contenaient des graines de sésame dont la contamination est 1000 fois plus importante que la limite autorisée en France. Un pesticide dont les effets cancérogènes ne sont plus à prouver. Pire, ils peuvent avoir une incidence sur la fertilité du consommateur.

Quels sont les marques concernées ?


Plusieurs produits sont pris en compte par ce rappel. Chez Auchan on compte : les petits pains grillés 7 céréales 225g, bagels sésame et sésame blanc 100g. Parmi les produits de la marque Gerblé, il y a alors les biscuits sésame chocolat, vanille et nature.

Vous faîtes souvent vos courses auprès de Lidl ? Il est temps de vérifier si vous n’avez pas pris du pain nordique Bridor ou encore le pavé rustique aux céréales de la même marque. D’autres produits proposés chez Carrefour, ou Fanprix sont également concernés par cette demande de retour. Aussi si vous en avez chez vous, n’hésitez pas à les ramener en magasin.