Il y a quinze jours passés de cela, un conseil des ministres avait eu lieu en toute discrétion. Le bien du peuple c’est la priorité de l’état. De plus, protéger les français du covid-19 qui tue tant de personnes dans le monde. Pour rappel, la pandémie a tué des milliers de gens. Une lourde perte pour la France. Plus de 80.000 morts, tués par le coronavirus dans le pays, jusqu’à aujourd’hui. Seulement, voilà qu’il y a une bonne nouvelle dans tout ce chaos ! On vous dit tout dans la suite.

Des décisions en suspens !


Un entourage d’Emmanuel Macron a révélé au Parisien : « Le président essaye de retenir un maximum les décisions pour laisser de l’oxygène au pays. Il ne veut pas céder à la panique et encore moins aux injonctions ». Et finalement, ce fut Jean Castex, le premier ministre qui a endossé la responsabilité d’annoncer les mesures. À partir de dimanche, elles seront plus strictes afin de minimiser les risques et propagation du virus. Pour réduire les risques de propagation, la France ferme les frontières aux autres pays extérieurs à l’UE. Sage décision de la France !

Par contre, si ceux de l’Union Européenne veulent passer la frontière, ils doivent être tous testés négatifs « à l’exception des travailleurs transfrontaliers ». Par ailleurs, les établissements de plus de 20.000 m2 de superficie ont dû fermer. Ainsi, le travail en ligne devrait gagner plus de places dans notre société. Puis, les contrôles policiers seront plus stricts surtout niveau couvre-feu présent depuis des semaines. Il est prévu à 18 heures. En ce moment, il n’est pas envisageable de se confiner une troisième fois selon Jean Castex.

Un reconfinement en vue ?


Nos confrères de Gala avaient rapporté : « Emmanuel Macron décidait fin janvier de ne pas reconfiner la France et d’en appeler à la responsabilité de chacun. Trois semaines plus tard, le président se félicitait du nombre de cas de coronavirus en baisse mais reste prudent. Et si les Français s’étaient préparés à un troisième confinement, Emmanuel Macron a surpris tout le monde, surtout les scientifiques, en prenant une décision à contre-courant ».

Ensuite, Le Figaro a affirmé : « Emmanuel Macron considère qu’il a déjà remporté une première victoire ». Car le président LREM de la commission des affaires économiques de l’Assemblée a indiqué : « Chaque journée sans est un gain sur le plan de l’éducation, de l’économie, du social, de la confiance collective, du leadership politique. Autour de moi, notamment au niveau international, les gens disent chapeau. Les Français en sont fiers. ».