Les Z’amours arrivent à leur terme. Après 26 ans de diffusion sur la chaîne France 2, cette émission va fermer le rideau. Bruno Guillon va tirer sa révérence après avoir repris la place de Tex depuis 2018. Ce dernier qui a succédé à Jean-Luc Reichmann depuis l’an 2000. Cependant même en deux ans, l’animateur actuel ne se lasse pas de tisser des liens avec son public. D’un autre côté, il n’est pas trop ouvert à parler de sa vie personnelle. Cependant, il sait comment faire pour en faire parler les autres. Sauf que ce 19 avril, il a partagé l’histoire de son fils, Anatole. Son fils qui est confronté à un trouble.

Les Z’amours a permis à ses fans de découvrir l’animateur qu’il est


Les Z’amours vont partir après 26 ans de divertissements offerts aux téléspectateurs. France 2 essayera de trouver lieux, c’est certain. Puisque la télévision existe premièrement pour divertir le public comme la radio. Pour rappel, Bruno Guillon fut entendu sur les ondes depuis 1993. Depuis, il enchaîne les différentes ondes pour user de sa voix. Comme en 2011, il passe sur Fun Radio puis en 2014 sur RTL. En tant qu’animateur télé, il a fait ses premiers pas sur les plateaux en 2011 avec TF1. Puis travaille avec d’autres chaînes télévisées avant de travailler exclusivement avec France 2 en 2013.

Bruno Guillon s’offre toujours les possibilités de travailler à la radio et à la télévision. Surtout, que Nagui, un animateur ami allie les deux et ce, depuis des années. Mais son apparition dans Les Z’amours lui fut très bénéfique. Effectivement, la production lui a d’abord demandé de prendre plaisir avant tout. Les candidats se sentent à leur aise avec lui. Ensuite ces derniers lui racontent des anecdotes pour faire vibrer l’émission. Les Z’amours paraît être le seul jeu où Bruno Guillon n’est pas forcé d’animer mais plutôt d’apprécier le moment.

Anatole, le fils de Bruno Guillon


Il va s’ennuyer de cette émission néanmoins, le show perdurera avec l’arrivée d’autres jeux sur la chaîne. Tantôt pour ravir les téléspectateurs mais l’animateur lui-même. Ainsi, Bruno Guillon finira à prendre en mains d’autres émissions toutes aussi épatantes que celle qui tirera sa révérence. Lui qui fut habitué à se retrouver au-devant de plusieurs émissions avant d’être fixé sur une seule quotidienne. Une rumeur circule que ce fameux personnage prendra la place de Nagui dans Tout le monde veut prendre sa place. Ce qui n’est pas pour lui déplaire. Lui qui a un bon sens de la répartie ainsi qu’une aisance hors norme comme Nagui.

Exceptionnellement pour ce 19 avril, l’animateur des Z’amours parle de son fils et son handicap. Après avoir entendu les révélations d’une participante, il enchaîne avec le cas de son fils. Tous deux sont atteints du trouble dyslexique : trouble du langage. Ce dernier est classé comme handicap par l’OMS depuis 1993. Elle explique qu’il y a des complications pour certaines pratiques. Bruno Guillon poursuit qu’il est en connaissance de cause car son fils en est également atteint.