On faisait la rencontre d’Emmanuel Macron pour la première fois lorsque François Hollande le fait intégrer son gouvernement. A ce moment-là, on était très loin d’imaginer qu’il serait président un jour. Mais le plus inédit dans cette histoire est sa vie privée. En effet, il est marié avec une femme qui a plus de 30 ans de plus que lui. Nous allons vous raconter une petite anecdote sur la famille du président qui vous amusera à coup sûr !

Être président : une vocation ?


Tout le monde se rappelle encore de l’entrée d’Emmanuel Macron au sein du gouvernement Hollande. Pourtant il était déjà là depuis longtemps que cela. Il travaillait en tant que conseiller financier du président, dans l’ombre, inconnu de tous. Jusque là, personne ne se doutait l’existence d’une telle personnalité.

Alors l’attribution de sa nouvelle tâche par le président va lui permettre de se faire connaître du grand public. Puis cette place lui a permis de devenir le favori des candidats aux élections présidentielles après quelques mois. Durant cette période, ce qui attirait surtout le regard de la population était son épouse. Il est évident que leur relation ne fera pas l’unanimité. Car tant leur différence d’âge était creusée.

Son surnom lui déplaît


C’est pourquoi les médias avaient remué ciel et terre pour établir une explication à cette relation. Donc on a pu constater que Brigitte Macron s’agissait de son professeur de français en classe. Ainsi on peut en déduire qu’auparavant, Brigitte Macron avait déjà été mariée. Elle était encore mariée lors de leur rencontre. De plus, ils ont engendré des enfants dans son premier mariage. Puis à leur tour, ses enfants ont également eu d’enfants. Par récurrence, Brigitte Macron est devenue grand-mère quant au président aujourd’hui, il est grand-père.

Cependant, il n’avait pas envisagé d’être grand-père à son âge. Ainsi, il a dû chercher une autre appellation à la place. Effectivement, il se fait appeler Daddy par ses petits-enfants. On s’est moqué beaucoup de lui dans la presse. Mais le moment est très mal choisi. Puisque la pression qu’il donne aux laboratoires est à son comble.