L’année dernière avec la pandémie, 15% des victimes d’arnaques sont déplorables. Surtout avec les confinements, l’univers numérique devient une cible facile. On remarque une augmentation considérable des arnaques depuis le début de la crise sanitaire. Cette augmentation de 15% est due au recours du numérique selon les spécialistes en cybercriminalité.

De plus en plus de français sont arnaqués


Effectivement, les chiffres explosent que la situation devient déplorable vis-à-vis des français. Le style d’ évolue au fil du temps et les escrocs sont plus inventifs. Se faire voler de l’argent en ces temps de crise est bien au-delà de notre imagination. Toutefois, les arnaqueurs en profitent de ces moments de non-méfiance, soyez vigilants ! Arnaqueurs arrivent à bon port car ils ont gagné notre confiance.

Effectivement, les victimes ont tous commis une erreur. Sur quoi ? Soient ils n’ont pas vérifié les renseignements sur la soi-disant entreprise soient ils ont communiqué leurs données personnelles. Avant de se lancer dans l’inconnu, parlez-en autour de vous puis méfiez-vous ! Gardez en tête la valeur des conseils d’autrui car cela nous permettra de rester toujours en alerte. Usez d’internet à bon escient sans renier une possibilité de piège dans ce que vous entreprenez. Internet peut s’avérer être votre meilleur ami comme votre pire ennemi. Avant qu’il ne soit trop tard.

Ayez toutes les pièces en mains avant d’accorder votre confiance


Les arnaques possèdent un plan prédéfini. Quoi de mieux que de se faire passer pour une grande enseigne à laquelle le grand public accorde sa confiance. Ils peuvent se faire passer par exemple pour un opérateur téléphonique. Ou bien pour un réparateur ou même une entreprise de rénovation agrée par l’État. Passez l’entreprise au crible, c’est un mal nécessaire à effectuer. Effectivement, les arnaqueurs ont proposé une offre d’isolation à 1 euro. Puis, boom ! Beaucoup ont succombé. Même que l’escroquerie à une étape supérieure. Ils sont même allés escroquer l’état pour obtenir de l’aide du gouvernement. Jean-Claude Mas, un retraité de 71 ans a témoigné qu’il s’est fait arnaquer de cette façon.

Il s’est fait voler les 20.000 euros d’aide de l’état ensuite il a porté plainte mais sans suite jusqu’à maintenant. C’était une soi-disant une entreprise de rénovation. Mais le plus répandu reste le chéquier volé. Il vole votre chéquier après il l’utilise pour soutirer de l’argent facile à une autre personne. Il donne un chèque de 1000 euros à la personne en échange d’une somme de 500 euros en espèces. Alors, quid de la responsabilité des forces de l’ordre? Des milliers de personnes se font arnaquer par jour. Effectivement, un commissariat recueille près de 5 000 plaintes par an à cause d’une escroquerie. Par ailleurs, les forces de l’ordre expliquent que toutes les victimes ont tous fait confiance à leurs escrocs. De plus, les experts de la cybercriminalité alertent les utilisateurs des dangers d’internet. Surtout que le télétravail est en croissance permanente en ces temps de crise sanitaire !!!!