Entré dans le jeu il y a de cela quelques temps, Léo est devenu l’un des plus grands candidats de « Les 12 coups de midi ». Il s’illustre autant par ses connaissances que sa sympathie sur le plateau.

Léo a réussi à décrocher le fameux titre de « maître de midi » à travers un parcours époustouflant. Si cela lui a ouvert bien des possibilités, cela lui a aussi causé des déboires ! En effet, il est devenu la victime de certaines remarques !

Léo, le maître de midi qualifié de prétentieux


Lors de sa participation à l’émission les 12 coups de midi, Léo avait totalement bluffé les téléspectateurs. Le jeune étudiant à Sciences-Po s’avère en effet être un vrai génie et avait révélé qu’il avait obtenu le Bac avec une moyenne de 19,84 / 20. Au terme d’un parcours époustouflant, il décroche le titre de champion et devient le nouveau maître de midi.

Avec un gain total de 88 731 euros au terme de 17 participations, il entre dans le club très fermé des gagnants à ce jeu diffusé sur TF1. Très admiratif de Paul, un autre maître de midi, il explique que sa grande intelligence est peut-être expliquée par le fait qu’il lise beaucoup. Cependant, malgré un parcours très louable, il est devenu la cible de certaines critiques très acerbes.

Léo : « Appelle-moi Dieu. »


Souhaitant s’expliquer sur certaines critiques des internautes le traitant de « prétentieux », le maître de midi apporte sa version des faits. Alors que la plupart des messages qu’il lisait sur les réseaux sociaux étaient positifs, d’autres commentaires n’étaient pas du même acabit. Des critiques « injustifiées » et « gratuites » d’après le jeune homme, mais dont il pense connaitre l’origine.

Il a en effet été vu dans la rue portant un t-shirt avec « Appelle-moi Dieu » écrit dessus. Il se défend en disant que c’était de l’autodérision. Toujours d’après lui, libre aux gens de croire qu’il « se la pète » ou bien que c’était juste du second degré. C’était pour lui un clin d’œil au gros coup de chance quand il avait trouvé l’étoile mystérieuse sur le plateau de l’émission.