Léa Salamé a toujours été une femme engagée. Elle s’investit pour de nombreux mouvements humanitaires dont celui de « MeeToo » qui fait actuellement fureur. Cette cause qui intéresse de plus en plus de femme se doit d’être relaté. Et c’est justement à cet effet que la jeune femme a décidé de parler.

On la retrouve d’ailleurs sur le plateau de Yann Barthès le 9 septembre dernier pour parler de ses projets. La journaliste de 40 ans fait des révélations plutôt surprenantes sur le plateau. Qu’en est-il réellement ? On vous dévoile tous les détails de cette nouvelle affaire dans les prochaines lignes !

« Femmes puissantes », le nouveau livre de Léa Salamé


C’est dans le cadre de l’émission de Yann Barthès que Léa Salamé a décidé de faire la promotion de son livre pour ce mois. Une décision de longue date car c’est le seul programme où elle peut s’exprimer librement concernant ce qu’elle a vécu et la place qu’elle espère bientôt voir prendre la femme.

Pour celle qui est journaliste depuis plus d’une vingtaine d’année, le milieu n’a pas été clément. C’est d’ailleurs sur cela que se fonde son ouvrage qui pourrait bien plaire à un grand nombre de femme. Intitulé « Femmes puissantes », Léa Salamé a décidé de reprendre le nom du Podcast pour son livre.

Léa Salamé, terribles révélations ?


La compagne de Raphaël Glucksmann a profité de ce moment pour faire part de ses débuts difficiles dans le monde du journalisme. Elle raconte notamment qu’elle avait postulé auprès d’une chaîne d’info où le responsable a déclaré : « les femmes journalistes soit elles le savon Palmolive et on a envie de se réveiller avec elles le matin, soit elles sont sexy et on a envie de passer la nuit avec elle ».

Cette remarque il y a 8 ans beaucoup choqué la jeune femme. Elle déclare même : « Je crois que je n’ai rien répondu, j’ai souris bêtement ». Elle se réjouit toutefois que la personne en question ne soit plus en poste.