Le riz est un aliment basique. Pourtant, s’il paraît si simple à cuire, en avoir une cuisson satisfaisante est une autre chose.

Parfois trop dur, parfois trop mou, pas assez cuit ou trop gluant. Soldatlouis vous met avant les erreurs à ne pas reproduire pour un bon riz bien cuit.

Le riz tient une place de choix dans notre alimentation. Souvent cuisiné pour accompagner toute sorte de plat; est aussi régulièrement un plat principal à lui seul. En risotto, avec de la viande ou avec du poisson, même avec des légumes, le riz se marie avec tout. Mais encore faut-il réussir à le faire cuire convenablement.

Effectivement, cela semble très simple, mais la cuisson a quelques technicités que tout le monde ne connaît pas.

Nettoyage du riz et le repos


La première des erreurs la plus récurrente au sujet de l’hygiène du riz. Car il est indispensable de le rincer à l’eau claire avant de commencer la cuisson. Car quelques soient les emballages, il peut avoir de la saleté. Le rincer permet alors de le rendre impeccable avant la cuisson. Et cela est essentiel pour la suite des étapes de cuisson. Jusqu’à ce que l’eau soit claire, il faudra répéter le procédé.

Mais cette règle connaît une exception, sinon cela serait trop simple. Effectivement, vous ne pourrez pas rincer votre riz spécial risotto sans qu’il perde ses particularités.

La deuxième erreur à ne plus faire est de servir le riz dès la fin de sa cuisson. Car d’après les grands chefs cuisiniers, un riz idéalement cuit a eu un temps de repos avant de la servir. Grâce à cette astuce, les grains ne sont plus compacts et collants.

L’eau de cuisson ne doit pas bouillir et le volume d’eau doit être bien calculé


Ébouillanter l’eau dans lequel votre riz est en train de cuire, c’est s’assurer d’en faire de la bouillie. Gluant, plus difficile à digérer, pâteux, pas forcément le riz que vous souhaitez manger. Cuire à feu doux en évitant d’ébouillanter l’eau est donc la troisième erreur à éviter pour une superbe cuisson.

La quantité d’eau dans laquelle votre riz va cuire jouera un grand rôle dans sa cuisson. Nous avons l’habitude à mettre trop d’eau et cela n’aide pas à garder une bonne consistance. Pour un riz impeccable, nous vous suggérons d’utiliser un verre comme unité de mesure. Pour un verre de riz, comptez un verre et demi d’eau.

Utilisez un minuteur


Enfin, le riz exige un temps de cuisson précis. N’hésitez pas à avoir recours à un minuteur pour ne pas rater la cuisson. Pour cuire du riz, rien ne sert de s’impatienter. Tout est dans le dosage et le timing finalement. En respectant le produit, il n’en sera que plus savoureux !