Depuis un certain temps, de plus en plus de témoignages font rage sur Internet concernant le harcèlement au travail. Pour l’heure, nous allons nous intéresser au cas d’Hélène. Elle nous livre un témoignage poignant.

Une situation devenue invivable


Hélène Cristofol travaille en tant que médecin à l’hôpital d’Albi situé dans le département du Tarn. Durant plusieurs années, elle a été la victime de harcèlement sur son lieu de travail. Pendant longtemps, elle décide de prendre son mal en patience et se tait. Malheureusement, la situation a pris une ampleur, telle que la jeune femme n’y tenant plus, décide de déposer plainte. En effet, le 28 juillet 2017, elle porte plainte contre un autre médecin du nom de Fabrice Rezungles. Le motif de la plainte : harcèlement au travail.

Le médecin incriminé n’est autre que son chef de service. Après une bataille juridique acharnée, le verdict tombe. Monsieur Fabrice Rezungles est condamné à 10 mois d’emprisonnement avec sursis. Pourtant, l’homme ne se laisse pas faire. Il fait immédiatement appel de la décision tombé le 30 novembre dernier comme le rapporte France 3 Info.

Elle décide de remonter la pente!


Selon la jeune médecin, aller au travail est devenu un véritable calvaire pour elle. Hélène intègre la structure de médecine nucléaire en 2010. Mais très vite, la jeune femme déchante. Son univers bascule à partir de 2015 suite à une de ces décisions. En fait, la jeune femme voulait occuper ses heures en dehors du travail à une autre activité. Une décision que son chef de service n’a pas supportée. À partir de là, elle tombe sous la colère de son chef qui ne lui adresse plus la parole. Et lorsque ce dernier daigne à parler d’elle, c’est pour la rabaisser devant ses collègues.

La jeune femme a été complètement humiliée. Au point où elle ne trouvait même plus le sommeil. Dans la même foulée, elle perd l’appétit et perd beaucoup de poids. Hélène a tenté d’en parler à la direction, mais ne trouve pas réconfort auprès d’elle. Ainsi, elle s’est sentie abandonnée. Sa seconde grossesse a été sa sonnette d’alarme. Sur le point de sombrer, elle décide de redoubler d’efforts et commence à se battre. Afin de s’en sortir, le médecin doit faire appel à un suivi psychologique. Aujourd’hui, le pire est derrière elle. Néanmoins, elle incite les victimes à sortir de leur silence. Effectivement, c’est le meilleur atout des harceleurs pour continuer leurs actes sordides !