Entre crise sanitaire et manifestations des gilets Jaunes, les drames n’en finissent pas pour Emmanuel Macron. Il décide donc en début d’année de changer son gouvernement afin d’attirer quelques peu la sympathie dans le monde politique. Et si cela fonctionne pour certains membres qu’il a nommés, d’autres profils font un avis mitigé.

C’est notamment le cas d’Eric Dupond Moretti qui n’est pas très apprécié des français. Il faut dire que sa réputation a toujours été à controverse. Et comme toute nomination, il reçoit une invitation de Laurent Delahousse à parler de lui et de ses projets. Malheureusement, l’interview tourne au drame. Les détails !

Eric-Dupond Moretti, profil qui ne plait pas ?


Citoyens ou politicien, son profil laisse à désirer. C’est à se demander ce qui a bien pu pousser Emmanuel Macron à le choisir pour devenir le prochaine Garde Des Sceaux. Et pourtant, sa nomination au poste se fait il y a quelques semaines de cela.

L’annonce a fait couler beaucoup d’encres sur les réseaux sociaux et en seulement quelques jours, une pétition a été signée pour que l’ancien magistrat se retire de son poste. Une demande qui n’a toutefois pas été entendue pour le moment puisqu’il prend encore parfaitement ses fonctions.

Gros clash en direct ?


Alors qu’il est questionné dans l’émission de Laurent Delahousse, les choses tournent au drame. Et pour cause, le présentateur tient bien à mentionner les incohérences de son profil et de son discours depuis sa nomination. Une chose qui ne plait pas forcément au nouveau Garde des Sceaux qui finit par s’emporter.

« J’ai une liverté de pensée, je vous le démontre, en même temps je me soumets aux obligations qui sont les miennes » avait dit Eric Dupond Moretti pour clore le débat qui faisait rage sur son comportement. Une constatation qui laissait beaucoup à désirer pour celui qui détient désormais un poste à responsabilité au sein de l’Etat.