Grâce à Loft Story, Loana est devenue une superstar en 2001. Par ailleurs, une autre personne a également gagné en notoriété. Il s’agit de Laure de Lattre. La situation a eu du bon dans sa vie mais a aussi ses revers. 20 ans passés, l’hexagone commence à connaître le monde de la téléréalité. Une histoire qui débute avec Loft Story. L’émission a rencontré un succès fou dans le pays d’autant plus que les candidats sont vite connus du grand public. D’ailleurs, on ne parlait plus de Loana Petrucciani la gagnante sans aborder le nom de Laure de Lattre.

Une candidate passé dans l’oubli


Pour rappel, Loana Petruciani était la jolie brune de l’émission. En plus, elle est restée dans les esprits en raison de son caractère bien trempé. Plutôt elle affirme que c’est le rôle spécial pour elle par la production. Elle a même ironisé comme quoi : « J’étais J.R Ewing (le personnage central de la série télévisée Dallas, ndlr) ! C’était un super rôle : vous enlevez J.R., y a plus Dallas ». Ce sont là ses propos adressés au journaliste Paul Sanfourche dans son livre Sexisme Story. Selon elle, elle est passée à une autre étape de sa vie toutefois ce n’est pas le cas de Laure de Lattre. Cette dernière a constaté que la production a tout fait pour qu’elle passe pour la méchante, « la sale bourgeoise, un salaud de riche… ». Comme cela les images auraient plus du succès auprès du public car « elle voulait que le public voie ». Puis elle rajoute : « Elle voulait qu’en finale il y ait Laure et Loana parce que c’était le duo le plus improbable, avec des différences à tous les niveaux ».

On ne pouvait compter que sur nous-mêmes


Laure de Lattre est sortie non championne mais a « profité à 300 % » de sa notoriété. Ensuite elle n’a plus jamais voulu participer aux téléréalités. « Elle voulait qu’en finale il y ait Laure et Loana parce que c’était le duo le plus improbable, avec des différences à tous les niveaux » pouvait-elle lire dans l’ouvrage. En effet, on lui offrait des « lettres d’amours » puis des « trucs de psychopathe ». Un après jeu que chaque candidat devait gérer à leur compte. Elle a déploré : « Elle voulait qu’en finale il y ait Laure et Loana parce que c’était le duo le plus improbable, avec des différences à tous les niveaux ». Par contre, elle a eu son lot de privilège avec son garde du corps mais pas trop rassurant selon Laure de Lattre. D’ailleurs, elle a confié : « Il me dit : ‘Laure, les colliers et les écharpes, tu arrêtes. On va établir un code si tu as trop de monde autour de toi…’. C’était horrible ».

Le programme achevé, Laure de Lattre a poursuivi sa carrière à la télévision. Elle a enchaîné sur Téva en 2001 avec Laure de vérité et Laure a sonné. Mais elle a aussi essayé d’intégrer sur Europe1 avec sa propre chronique beauté. En 2002, après le départ de Michaël Youn, elle anima le Morning Live chez M6 puis céda sa place à Cyril Hanouna. Après M6, Laure de Lattre a quitté les plateaux de télévision. Aujourd’hui,elle est rédactrice en chef des Nouvelles Esthétiques magazine. Dans tout ce qu’elle entreprend, elle a toujours peur que son ancienne image refait surface. L’ « image de conne qui a fait un jeu de télé-réalité ». Elle en a même fait des aveux : « C’est l’image la plus forte et qui perdure encore. C’est lourd et c’est long ». Heureusement que son mariage avec Fabrice lui adonne plus de répit. Elle tient à partager : « J’étais très contente de changer de nom au moment de mon mariage. Vraiment. Et de me débarrasser de Laure de Lattre ». Elle l’a rencontré lors du tournage de Morning Live, il est un assistant-réalisateur. Aujourd’hui, ils ont deux enfants…