Un documentaire concernant la carrière de Lara Fabian est diffusé au Québec le 15 octobre 2020. Il s’agit d’un ouvrage fait pour donner plus de renseignements à ses fans sur les différentes périodes de son parcours .

L’artiste est en effet assez discrète concernant sa vie privée. Mais à travers les 90 minutes de ce documentaire, la diva décide de s’épancher sur plusieurs pans de sa vie . Le Journal de Montréal affirme même qu’elle s’y livre « comme jamais auparavant ».

Concurrence déloyale de l’équipe de Céline Dion


Plusieurs questions se posent sur une éventuelle rivalité entre les deux chanteuses d’origine québécoises : Céline Dion et Lara Fabian. Les deux stars excellent dans leur domaine et ont un timbre vocal presque similaire. Malheureusement, l’équipe du regretté René Angelil ne voulait pas d’une autre « chanteuse à voix » dans leurs pattes . Ainsi, ils ont tous mis en œuvre pour évincer la concurrence.

C’est d’ailleurs la raison pour laquelle l’interprète de « Je t’aime » n’a pas pus conquérir le marché américain. « Du jour au lendemain, Lara Fabian a été parachutée vers une autre maison de disques, entourée d’inconnus qui voulaient la transformer en diva pseudo dance » analyse le Journal de Montréal. La chanteuse a accepté cette règle de jeu bien qu’elle parait déloyale.

Un souvenir douloureux


Dans ce documentaire intitulé « Lara », la diva revient sur une période relativement sombre dans son existence. Il s’agit du moment où elle a perdu son bébé . Bien que l’événement s’est produit en 2017, cette perte l’affecte encore jusqu’à présent. La maman de Lou âgée actuellement de 12 ans ne parvient pas à tirer un trait sur cette tragédie.

Alors que Lara Fabian portait son deuxième enfant,le personnel soignant l’annonçait une mauvaise nouvelle. Lors de la suivie de l’évolution de son enfant, ils se sont rendu compte d’une malformation du fœtus.  » Mon bébé n’avait pas de coeur  » explique-t-elle. L’enfant n’est pas viable et elle a du accepter cette perte.