Le chemin du succès est souvent cahoteux. Si certains arrivent à le trouver y facilement, d’autres n’y parviennent qu’après effusions de sang et de larmes . A voir son documentaire paru à Québec, Lara Fabian fait partie de ces derniers.

La diva Belgo-canadienne se confie dans ce long-métrage de 90 minutes au sujet de son parcours professionnel. La chanteuse avoue les problèmes que son équipe a rencontré malgré eux . Elle y raconte aussi quelques scoops dont certains concernent sa vie privée.

Sa fausse couche en 2017


Lara Fabian affrontait un tragique événement le 22 mars 2017. Dans son documentaire, la chanteuse raconte cette tragédie. Elle attendait impatiemment la venue de son deuxième enfant. Alors, la star était aux anges lorsqu’elle a su l’existence de ce bébé. Malheureusement, son bonheur fut de courte durée. Le bébé présente en effet une malformation grave et n’est pas viable .

Bien que l’événement s’est déroulé trois ans passé, y penser fait encore saigner le cœur de la maman de Lou. Selon ses confidences, son bébé n’a aucun chance de survie . En effet, le fœtus ne dispose pas de cœur. Les médecins se trouvent face à l’obligation d’interrompre la grossesse de Lara Fabian.

La raison de son échec en Amérique du Nord


Il fut un temps, Lara Fabian et Céline Dion menaient une lutte acharnée pour conquérir le public américain. Si on a pensé que l’équipe de la québécoise a remporté face à la belgo-canadienne, on constate actuellement les coulisses de cette lutte. Dans son documentaire, Lara Fabian avoue à demi-mot que l’équipe du clan Dion lui a mis des bâtons dans les roues .

Les deux chanteuses à voix ont signées des contrats avec Sony Music. Consciente de la concurrence entre les deux, l’équipe de René Angélil a expulsé Lara Fabian de cette maison de disque. Du jour au lendemain, l’artiste et son équipe furent obligés de travailler avec une nouvelle maison de disque. Et quelques temps plus tard, ils changent encore une fois. Ainsi, la chanteuse a eu du mal à prendre son envol.