Laetitia Hallyday a été confronté à des semaines très émouvantes. Après avoir livré un combat durant de longs mois contre Laura Smet et David Hallyday pour récupérer l’intégralité de l’héritage de Johnny Hallyday, elle a finalement décidé de mettre fin à cette guerre.
« Consciente que la gravité de la situation, Laeticia a souhaité trouver une entente avec les enfants du Taulier. Il en va de la paix réclamée par le deuil, comme de la sérénité qui doit habiter chaque famille », pouvait-on lire à travers un communiqué.

Une rencontre pour le business et pour un nouveau départ !


Ensuite, alors que tout le monde pensait que Pascal Balland était le véritable homme de sa vie, contre toute attente, Laeticia Hallyday l’a largué. Au fil du temps, la veuve du Taulier est tombée sous le charme du réalisateur Jalil Lespert, qui l’avait contactée pour la première fois en juillet dernier, pour réaliser un biopic sur le taulier.

Si sur le plan professionnel, Laetitia a tiré profit du business de son défunt mari, sur le plan personnelle c’est une autre chose. « Sur fond de désaccord, le business affiche, lui, toujours des records de vente. Top 1 des ventes Noël 2018, mon pays c’est l’amour, s’est vendu à plus de 1,8 millions d’exemplaires. Les maisons de disques lui ont versé 4,4 millions d’euros de royalties », ont confié nos confrères du Figaro.

Laeticia Hallyday : c’est très douloureux de perdre un être cher !


Laetitia Hallyday a appris récemment la perte d’un proche. En effet, il s’agit d’Olivier Royant, directeur de la rédaction du magazine Paris Match. Elle lui a rendu un grand hommage sur le web. Il était un très bon ami de longue date et sa disparition a beaucoup touché Laeticia Hallyday.

« Merci d’avoir été aussi gentil avec notre famille. On ne vous oubliera jamais. Cœur brisé. RIP », a écrit la jolie blonde sur instagram. Ce dernier est mort à 58 ans, après avoir lutté contre une terrible maladie.