Aujourd’hui, Laeticia Hallyday fait face à une grande difficulté financière. Toutefois, son nouveau compagnon Pascal Balland ne peut pas la sauver de cette situation.

 Les problèmes d’argents de la veuve de Johnny


Effectivement, c’est à cause de ses difficultés financières que Laeticia Hallyday vend sa ville de Los Angeles. De plus, les 15 millions d’euros issue de cette vente vont se présenter comme une aubaine pour la veuve vu ce qu’elle traverse en ce moment. De plus, la résidence détient aussi de véritables trésors comme les voitures de collection de Johnny. Choses que Laeticia pourrait éventuellement vendre vu ses valeurs.

Vraisemblablement, ces derniers temps, la mère de Jade et Joy serait au fond du gouffre. En effet, elle devra s’acquitter de la lourde dette fiscale de son défunt mari. Une dette qui avoisinerait les 30 millions d’euros.

Effectivement, le chanteur s’est éteint dans la nuit du 5 au 6 décembre 2017, en laissant dernière lui une énorme impayés fiscaux. La dette qui s’élève à environ 30 millions d’euros doit être acquittée par Laeticia Hallyday. En couple avec Pascal Balland depuis l’été 2019, la blonde de 45 ans ne pourrait compter sur son appui. En effet, l’homme d’affaires et restaurateur est aussi dans une grosse difficulté financière.

Laeticia Hallyday sollicite l’aide de son compagnon


D’après l’hebdomadaire Ici Paris, Laeticia Hallyday aurait demandé l’aide de son compagnon Pascal Balland. Un renseignement probablement faux vu que lui-même est en pleine crise, car il travaille dans le domaine de la restauration. En effet, le restaurateur a du mal à se remettre sur pied après le confinement dû aux pandémies du coronavirus. Notant qu’a cette époque, les restaurants et autres établissements du secteur étaient obligés de fermer leur porte.

Et malgré le déconfinement, les restaurants endureraient encore quelques contraintes. En effet, ils sont obligés de fermer à 22 Heures. Ce 29 septembre, Le Parisien a rappelé une « fronde » des restaurateurs, avec la mise en place d’un mouvement dénommé Restons ouvert conduit par Stéphane Manigold. Vraisemblablement, ceux qui sont dans le secteur de la restauration ont du mal à respecter les nouvelles conditions du gouvernement.