En compagnie de sa belle-sœur Sarah Ferguson, Lady Diana en avait suffisamment assez de la famille royale. Les meilleures amies avaient d’ailleurs échafaudé un plan pour s’enfuir ensemble.

Une confession inédite que la famille royale n’est pas sûre d’apprécier. Ainsi, le Prince Harry et Meghan Markle ne sont pas les seuls à avoir souffert de cette maltraitance.

Lady Diana et Sarah Ferguson, deux grandes rebelles


Mariée avec le prince Charles, Lady Diana était malheureuse dans son mariage et il en allait de même pour sa belle-sœur. Sarah Ferguson était l’épouse du prince Andrew et chacune avait ses souffrances silencieuses. La première savait que son mari était épris d’une autre depuis toujours tandis que la seconde était souvent prise à parti par la famille royale à cause de ses maladresses à répétition.

Une vie remplie de peines qui a poussé chacune d’entre elles à se rebeller et à dire : « Assez ! ». Les deux princesses ont effectivement décidé de mettre en place un plan pour se défaire de la famille royale. Une famille qui serait l’une des raisons de cette grande évasion savamment planifiée.

La rébellion des princesses !


C’est lors de leur présence à la fameuse cérémonie du Salut aux couleurs sur le balcon de Buckingham Palace en juin 1991 que Lady Di et Sarah Ferguson posent ensemble pour la dernière fois. Elles sont entourées par toute la famille royale anglaise. D’après Richard Kay, journaliste au Daily Mail, toutes deux avaient déjà en tête de quitter leurs maris à ce moment.

Quant à Jenny Bond, experte de la famille royale, les deux princesses ont fait preuve de bravoure en se rebellant contre la famille royale. C’est la séparation en 19 mars 1992 de Sarah Ferguson d’avec le prince Andrew qui a été le déclic pour Lady Diana. Elle se sépare en effet du prince Charles en décembre 1992.