Décidément, cette année aura été difficile pour « Koh-Lanta ». La production tout comme les candidats ont dû faire face à de nombreux drames que ce soit par rapport à la pandémie ou aux critiques des détracteurs. La perte de Bertrand Kamal aura également été une épreuve difficile à digérer pour les aventuriers.

Mais si le programme de Denis Brogniart fait de nouveau jaser les internautes, c’est à cause d’une révélation santé. En effet, l’un des candidats de l’émission aurait été victime d’un infarctus, ce qui l’a fait hospitaliser. Les détails !

Koh-Lanta, une véritable aventure !


Pour l’heure, Koh-Lanta est la seule émission à mettre autant les candidats à rude épreuve. Entre endurance et techniques, les aventuriers sont menés à se dépasser pour atteindre l’objectif ultime : gagner l’épreuve des poteaux. La célèbre épreuve fait tomber bien des candidats. D’autant plus que les conditions de vie des candidats sur l’île n’est pas toujours idéale pour leur donner de la force.

Ce serait d’ailleurs à partir de là que l’on reconnaitrait les vrai combattants. Mais malgré toute l’endurance et la persévérance du monde, il arrive que les plus forts tombent. Preuve de la difficulté de cet obstacle qui fait la consécration de tous les participants et gagnants de l’émission.

« J’ai passé une nuit aux urgences »


Dévoilé dans les éditions de 2016 et de 2018 de Koh-Lanta, Pascal Salviani aurait été particulièrement malade à l’issue de l’aventure. Il raconte que comme tous les candidats, il est resté en observation par le personnel de santé de TF1. Malgré tout, l’aventure l’a particulièrement endommagé.

Il souffrait d’ailleurs une terrible infection qui l’a mené vers « un infarctus de l’intestin ». A cela, on rajoute la perte de poids importante et les autres troubles qu’il a vécus sur l’île. De quoi prouver sa théorie : « Koh-Lanta c’est pas du pipeau » !