Contrairement à la famille royale britannique, celle de Monaco est plus calme. Les frasques se font moins médiatisées même si la presse est toujours à l’affût des derniers ragots à raconter sur la couronne monégasque. Parmi les plus tenaces face à la presse people : Caroline de Monaco.

La jeune femme a tenu une interview inédite sur le sujet le 29 octobre dernier auprès de Madame Le Figaro. Quel est son secret face à l’intérêt médiatique qu’elle suscite ? On fait le point pour vous.

La famille, c’est tout ce qui compte !


Si la famille royale monégasque est moins attaquée par les médias, c’est bien parce qu’elle est plus unie que jamais. Cela se confirme d’ailleurs par leur attitude lors de cette pandémie où tous se sont reclus à leur manière. Caroline de Monaco déclare par ailleurs qu’elle a été avec les siens pour profiter de ce temps où le monde était sur pause.

On l’a d’ailleurs été aperçue avec ses enfants et ses petits-enfants sur le Pacha III. Un moment en mer qui ne pourrait que témoigner de la manière dont elle profite de sa petite famille loin des médias et de leurs  intrusions. Cela ne l’empêche toutefois pas d’en souffrir de temps en temps.

« Il ne faut rien lire » !


Mais comment fait-elle donc pour ne pas se sentir envahie par les médias ? Puisque qu’elle le veuille ou non, la princesse de Hanovre fera toujours partie des personnes scrutée par la presse. Sa réponse est simple : « Il ne faut rien lire, que ce soit éloge ou critique ». Une manière de ne pas se laisser submerger.

Cette technique est autant valable pour les médias que pour les réseaux sociaux selon la sœur d’Albert II. Elle confirme même qu’il n’est pas du tout intéressant d’avoir de nombreux amis virtuels ! Ces derniers seront tout simplement tentés de relayer les informations qui viennent et en tant que personnalités publiques, cela n’a que du mauvais.