Lors de ce mardi 1er juin, la jeune femme explique publiquement la raison de sa séparation avec Tristan. Inès Loucif (Koh-Lanta) fait une révélation hallucinante sur le rejet de ses parents lorsqu’elle était enfant. On a pu apercevoir le dernier épisode de La Villa des cœurs brisés où Inès Loucif était encore présent avec TFX. Cette dernière s’était disputée avec Tristan et leur histoire fut finie. Une rupture compliquée dont elle e voulu porter des explications.

Tristan et elle se sont séparés avec difficulté


Inès Loucif est redoutable en figurant dans des télé-réalités, à l’instar de Koh-Lanta 2020 où elle a terminé finaliste. Puis, après elle a intégré La Villa des cœurs brisés où elle a fait rencontre de Tristan. Le public a pu constater que ces deux participants se sont beaucoup rapprochés dans La Villa. Le jeu de la séduction entre eux a tenu en éveil toute la captivité des téléspectateurs. Même s’ils ne se sont pas toujours entendus sur tout.

Comme la plupart, la jeune femme demandait et redemandait encore l’attention de Tristan. Toutefois, il n’était pas encore arrivé à ce stage d’engagement. Si bien que leur séparation était très attendue. Au dernier épisode, ils se sont disputés sévèrement, comme elle explique : “On a eu une fin pire qu’éclatée. On a vraiment un bon délire de base alors cette ambiance de départ était vraiment nulle” sur son compte Instagram. Le hic, c’est que peu avant cette rupture médiatique, ils ont tous deux accepté de participer à La bataille des couples.

La jeune femme s’abstient


Même si l’ancien couple avait fait l’annonce ensemble, elle décide aujourd’hui de ne pas y participer. Comme quoi, chaque minute est précieuse car au final, elle s’est abstenue de cette télé-réalité : “Je n’avais que deux semaines de battements, je n’avais rien signé, je n’étais pas sûre. (…) Lorsqu’il (Tristan, ndlr) est monté sur Paris, c’était pour finaliser les rendez-vous pour La Bataille, trois jours avant le départ. On ne s’était pas revu depuis La Villa … puis il n’y avait pas le truc quoi” lâche-t-elle sur la toile. Elle continue : “On était très gêné l’un et l’autre, sans trop savoir quoi se dire, et j’ai su à ce moment-là que ça ne le ferait pas. Tristan est … mais il n’est pas fait pour moi. (…) On ne s’est pas remis ensemble”.

Malgré qu’on l’a planté, il ne lui en veut plus. Les dures paroles de ses parents l’ont mené à recourir à recourir à la chirurgie esthétique. Puisqu’elle a subi une augmentation mammaire, ajout de poches sous les yeux. “Cela vient des mots très durs de ma mère pendant des années sur mon physique … que je ressemblais à une guenon… Elle m’interdisait de mettre du maquillage”. Aujourd’hui, elle voudrait établir une relation cordiale avec ses progéniteurs : “Il y a une partie de moi qui espère qu’un jour on pourra au moins juste être cordial, … qu’on pourra se dire bonjour normalement et qu’il n’y aura plus de malaises”. Attention chers parents aux propos que vous sortiez envers vos enfants !